Ramzy : La réunion de Genève examine les quatre questions parallèlement avec les consultations techniques sur les questions juridiques et constitutionnelles

Damas /L’émissaire spécial adjoint de l’ONU pour la Syrie, Ramzy Ezzeldin Ramzy, a affirmé que la réunion de Genève, prévue lundi prochain, examinera les quatre questions parallèlement avec les consultations techniques sur les questions juridiques et constitutionnelles relatives au processus politique.

Dans une déclaration qu’il a donnée aujourd’hui à la presse à l’hôtel Four Seasons à Damas, Ramzy a fait savoir qu’il avait tenu une séance de consultations avec le vice-ministre des Affaires étrangères et des Expatriés, Fayçal Meqdad, en présence du chef de la délégation de la République arabe syrienne au dialogue inter-syrien à Genève, Bachar Jaafari, dans le cadre des consultations permanentes avec le gouvernement syrien concernant les efforts de l’ONU, soulignant à cet effet l’importance de cette rencontre qui intervient après les réunions d’Astana et avant la réunion de Genève.

Ramzy a considéré comme « positive et pas important dans le bon sens » la création des zones de désescalade au sud de la Syrie, affirmant qu’elle intervient dans le cadre des efforts de l’ONU pour  réduire la tension et l’escalade et aide à créer les conditions propices pour les pourparlers.

A la question de savoir si les résultats de la réunion d’Astana signifient l’implication avec force des Etats-Unis dans le processus pacifique syrien, Ramzy a indiqué que les déclarations faites par le secrétaire d’Etat américain, Rex Tillerson, sur les entretiens avec le côté russe après la réunion, reflètent la dimension politique du règlement en Syrie.

Razane /R.B.

Check Also

Cueillette des olives dans la localité d’al-Qamssiyah dans la banlieue de Tartous (photos)