Jaafari : Les groupes armés ont interdit aux habitants de l’est d’Alep d’en sortir

New York/ Le représentant permanent de la Syrie auprès de l’ONU, Bachar Jaafari, a réaffirmé que le gouvernement syrien poursuit à coopérer avec l’ONU pour faire parvenir l’aide humanitaire à tous les citoyens sinistrés du fait de la crise.

Lors d’une séance de l’Assemblée générale de l’ONU, Jaafari a fait allusion à la situation humanitaire à Alep, disant : « Le gouvernement syrien a consacré 6 corridors pour la sortie des civils et 2 autres pour la sortie des hommes armés appelés par le gouvernement syrien à régulariser leur situation conformément au décret de l’amnistie ou à sortir des quartiers, mais les groupes terroristes qui utilisent les habitants comme “boucliers humains” à l’est d’Alep, notamment les deux réseaux terroristes du « Front Nosra » et d’ «Ahrar al-Cham » avaient interdit aux habitants et aux hommes armés à l’est d’Alep d’en sortir en lançant des roquettes sur les habitants et les corridors”, a-t-il ajouté.

Jaafari a fait savoir que les groupes terroristes avaient rejeté l’accord russo-américain conclu le 9 septembre 2016 et l’initiative de de Mistura ainsi que la dernière initiative syro-russe conjointe que le gouvernement syrien avait annoncée le 10 du mois en cours.

« Le gouvernement syrien continue à coopérer avec l’ONU pour faire parvenir l’aide humanitaire à ceux qui en ont besoins et qui sont sinistrés du fait de la crise », a dit Jaafari.

Il a souligné l’accès d’aides humanitaires pendant cette semaine uniquement à des zones instables, à savoir : Harasta Gharbiya, Qudssaya, Douma et Tal, ajoutant que le gouvernement œuvre actuellement, en collaboration avec l’ONU, pour suivre l’exécution du plan de la réponse pour le mois de novembre prochain.

De son côté, l’émissaire de l’ONU pour la Syrie, Staffan de Mistura, a accueilli favorablement l’accalmie humanitaire annoncée par la direction syrienne et le ministère russe de la Défense à Alep.

De Mistiura a insisté sur l’importance d’utiliser cette accalmie humanitaire par l’ONU et leurs aillés pour évacuer les blessés et ceux qui veulent sortir d’Alep et pour assurer l’accès des aides humanitaires et médicales aux quartiers d’Alep.

De Mistura a indiqué que des terroristes mènent des attaques contre des institutions de l’ONU en Syrie, appelant de nouveau à trouver une solution politique à la crise.

R.F. /R.B.

Check Also

Le ministère du Transport : Attaque terroriste contre un train de transport de phosphate dans la banlieue est de Homs

Damas -SANA/  Le train de transport de phosphate dans la banlieue est de Homs a …