Chakour: Les mesures économiques coercitives unilatérales contre la Syrie violent les conventions internationales

Paris – SANA / L’Ambassadrice Lamia Chakour, représentante permanente de la République arabe Syrienne auprès de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture «UNESCO», a affirmé que les mesures économiques coercitives injustes et unilatérales imposées au peuple syrien violent les conventions internationales et les dispositions du droit international, soulignant que le gouvernement syrien déploie d’énormes efforts pour assurer la poursuite des opérations éducatives et la préservation du patrimoine culturel et naturel syrien.

Dans un discours lors de la séance d’ouverture de la 211e session du Conseil exécutif de l’UNESCO, Chakour a déclaré qu’ «au milieu des échéances fatidiques auxquelles le monde est confrontées en raison de la pandémie de coronavirus, la souffrance augmente des peuples et des pays au Sud qui souffrent de sanctions unilatérales qui violent toutes les chartes internationales et les dispositions du droit international.

Elle a dénoncé la méconnaissance par la communauté internationale de la poursuite des formes d’occupation, de présence illégale et d’ingérence extérieure flagrante dans les affaires des États souverains.

Chakour a souligné que la Syrie fait face depuis dix ans à une crise destructrice et qu’elle poursuit la libération de tous ses territoires et élabore des plans nationaux, en lançant un processus de réforme, de modernisation législative et d’automatisation pour limiter les répercussions de cette crise ainsi que les conséquences désastreuses des sanctions unilatérales illégales sur les plans humanitaire, éducatif, culturel, sanitaire, environnemental et économique, alors que le gouvernement et la population affrontent chaque jour la pandémie, malgré leurs capacités soumises au siège.

Elle a appelé l’UNESCO à jouer un rôle pionnier dans la mise en place d’une coopération internationale en vue d’assurer les vaccins aux pays souffrant de sanctions illégales et d’y faciliter l’accès de tous les enseignants et étudiants, notant que le gouvernement syrien déploie d’énormes efforts pour assurer la poursuite de l’opération éducative, la préservation du patrimoine culturel et naturel syrien et le déminage dans l’un des sites du patrimoine mondial en Syrie, à savoir le site archéologique de Palmyre, en coopération avec la Fédération de Russie.

Elle a ajouté que les travaux sont également en cours pour limiter le commerce illégal des antiquités syriennes et les récupérer et pour préserver le patrimoine culturel syrien.

A.Saijary/ R.Bittar

Check Also

Cérémonie centrale dans la base de Hmeimim à l’occasion du 76e anniversaire de la victoire sur le nazisme

Lattaquié-SANA/À l’occasion du 76e anniversaire de la grande guerre patriotique russe et de la victoire …