Moscou: Washington en critiquant le veto russo-chinois déforme les faits

Moscou-SANA / La Russie a souligné que les États-Unis en critiquant le veto russo-chinois opposé contre un projet de résolution au Conseil de sécurité permettant de prolonger le mécanisme de l’acheminement de l’aide humanitaire pour un an via les frontières sans l’admission du gouvernement syrien déforment les faits en faveur de leurs propres intérêts.

Dans un communiqué retransmis par l’agence de presse russe « Sputnik », en riposte à la déclaration du secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, sur le veto russo-chinois, le ministère russe des Affaires étrangères a indiqué que Moscou est déçu de la façon dont Pompeo s’est permis de commenter les débats au sein du Conseil de sécurité sur le projet de résolution concernant la prolongation du mécanisme de l’acheminement de l’aide humanitaire pour un an via les frontières avec la Syrie.

Le ministère a fait savoir que de telle position représente une nouvelle tentative de déformer les faits et la réalité en faveur d’un intérêt politique étroit.

Le ministère a précisé dans son communiqué que la Russie ne s’opposait pas à la prolongation du mécanisme de l’acheminement de l’aide humanitaire via les frontières, mais elle trouve nécessaire de l’adapter à la situation réelle sur le terrain, en particulier à Idleb.

Il a souligné que la Russie appelait et appelle toujours à une augmentation de l’aide humanitaire octroyée à la Syrie, mais en coordination avec son gouvernement.

M.H. / A.Ch.

Check Also

L’agriculture familiale … Un pas en avant vers une société productive