La Chine : Le vote sur la décision de l’usage présumé d’armes chimiques à Lattamena se soldera par la politisation de l’action de l’OIAC

La Haye-SANA / La mission chinoise auprès de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques « OIAC » a affirmé que le vote du Conseil exécutif de l’Organisation sur une décision relative à l’usage présumé d’armes chimiques dans la zone de Lattamena à Hama en mars 2017 créera davantage de divisions et d’affrontements entre les États membres et se soldera par la politisation permanente de l’action de l’OIAC.

Selon l’agence de presse chinoise « Xinhua », la mission chinoise a indiqué hier, dans une allocution qu’elle avait prononcée devant le Conseil lors des travaux de sa 94e session, que toute enquête sur les possibilités de l’usage d’armes chimiques en Syrie devrait être objective, complète et impartiale.

La mission a fait noter que depuis la création de la soi-disant « Équipe d’enquête et d’identification », la Chine a souligné que sa création dépasse le mandat de la CIAC et que la méthodologie de son action et ses mesures ne sont pas compatibles avec les dispositions de la CIAC.

M.H. / A.Ch.

Check Also

L’éphéméride du 9 août

Damas / Ci-après l’éphéméride du 9 août : -1805 : L’explorateur Zebulon commence un voyage …