Un rapport démontre la fabrication du rapport de l’OIAC sur les attaques présumées à Douma

La Haye-SANA / Un rapport élaboré par un groupe d’experts, conduit par Ian Henderson, démontre que les résultats du rapport officiel de l’Organisation sur les attaques présumées aux armes chimiques contre la ville de Douma dans la banlieue de Damas sont irréels et se contredisent avec l’expertise de génie.

Cité par l’agence de presse russe « Sputnik », Henderson a indiqué dans un rapport sur l’évaluation de génie des allégations sur l’usage d’armes chimiques en Syrie que les analyses faites dans les deux sites de l’incidents montrent que les bonbonnes chimiques avaient été mises par terre et n’avaient pas chuté de l’espace aérien, ce qui réfute complètement le rapport de l’OIAC.

Dans le rapport, Henderson a fait noter que les experts avaient mené des tests simulant la position et étaient parvenus au fait que dans l’un des cas présumés, les traces de l’attaque chimique ne sont pas concordantes avec le niveau de l’impact présumé.

A.Ch.

Check Also

Arrivée au corridor de Jleighem d’une nouvelle partie de personnes déplacées venant du camp de Rukban

Homs -SANA/ Dans le cadre des efforts que déploie l’Etat syrien pour faire retourner les …