Pederson : Le règlement de la crise en Syrie doit commencer par le respect de sa souveraineté

New York-SANA / L’émissaire spécial de l’ONU pour la Syrie, Geir Pederson, a assuré que le règlement de la crise en Syrie doit commencer par le respect de sa souveraineté, de son unité et de son indépendance et par l’élaboration d’un plan pour un processus politique conduit par les Syriens eux-mêmes, soulignant qu’il accorde la priorité au traitement avec le gouvernement syrien.

Lors d’une séance tenue aujourd’hui par le Conseil de sécurité sur la situation en Syrie, Pederson a insisté sur l’importance du retour des personnes déplacées à leurs villages et du lancement par les Syriens-eux-mêmes de la reconstruction.

Il a affirmé que l’intervention étrangère était un paramètre principal dans la provocation et l’escalade de la crise en Syrie.

Quant à la commission de débat de la Constitution, Pederson a dit qu’il y a une acception de l’idée de la création d’une commission de débat de la Constitution équilibrée conduite par la Syrie et formée par les Syriens, toutes catégories confondues, pour réanimer le processus politique.

A propos de la situation dans le camp de Rukban, Pederson a mis en exergue la coopération du gouvernement syrien en vue d’acheminer les aides humanitaires au camp.

Dans une conférence de presse qu’il a tenue à l’issue de la séance, Pederson a indiqué que le Golan syrien occupé est un territoire syrien conformément aux résolutions du Conseil de sécurité y relatives, précisant que la résolution du Conseil de sécurité N°2254 insiste sur l’unité des territoires syriens.

A.Chatta

Check Also

L’éphéméride du 19 juin

Damas – SANA / *Voici les plus importants événements qui se sont passés le 19 juin: …