Jaafari : Nous avons discuté avec de Mistura de la question de la lutte antiterroriste

Genève / Le chef de la délégation de la République arabe syrienne au dialogue inter-syrien à Genève, Bachar Jaafari, a affirmé que la délégation avait discuté lors du 8e round des pourparlers à Genève de la question de la lutte antiterroriste en tant que début principal du traitement des autres questions.

Dans une déclaration qu’il a donnée à l’issue d’une séance de pourparlers tenue avec l’envoyé spécial de l’ONU pour la Syrie, Staffan de Mistura, Jaafari a dit : « Le 8e round de ces pourparlers a pris fin et nous avons déployé, en tant que délégation de la République arabe syrienne, des efforts intensifs en vue de réaliser un bon résultat pendant ce round », soulignant l’examen lors de ce round de la 4e question de l’ordre du jour, qu’est la question de la lutte antiterroriste, qui constitue l’accès principal au traitement de toutes les autres questions.

« Nous espérons que les commanditaires de l’autre délégation profiteront de cet espace pour demander aux membres de la délégation dénommée « délégation de Riyad » d’annuler la Déclaration de Riyad 2, car nous avons dit dès le début que tant que cette Déclaration existe, nous ne mènerons point de dialogue direct avec eux et nous attendons, en tout cas, les efforts des commanditaires de l’autre délégation, qui ne savent pas bien que le gouvernement syrien n’acceptera point de prendre part à un dialogue avec des conditions préalables. Donc, nous considérons la Déclaration de Riyad 2 comme Condition préalable des pourparlers », a-t-il dit.

Il a fait noter que « depuis le début de la crise en Syrie, un massacre a lieu à chaque fois que nous nous réunissons au Conseil de sécurité. La même chose a lieu quand nous arrivons à Genève ».

Jaafari a dit que la délégation de la République arabe syrienne avait évoqué, au début de la séance de pourparlers d’aujourd’hui, avec de Mistura les actes terroristes perpétrés aujourd’hui à Damas et le succès par les services de sécurité ce matin de déjouer un attentat à la voiture piégée sur la route de Moutahaleq Janoubi aux environs sud de la ville de Damas et par l’armée arabe syrienne d’une attaque menée par les terroristes de « Daech » à partir du camp de Yarmouk contre le quartier de Tadamon, abordant à cet effet le massacre commis par les avions de combat de la « Coalition internationale » à l’est de la Syrie et qui avait fait 23 martyrs parmi les civils.

La délégation de la République arabe syrienne a tenu aujourd’hui au siège de l’ONU à Genève une 4e séance de pourparlers avec de Mistura, dans le cadre du 8eround du dialogue inter-syrien.

A noter que la délégation de la République arabe syrienne avait tenu pendant ces trois derniers jours trois séances de pourparlers avec de Mistura dans le cadre du 8e round du dialogue inter-syrien.

 

R.F. /R.B. / A.Chatta

 

Check Also

Les services compétents découvrent des armes et des mines dans les caches des terroristes à Kaferlaha

Homs / Le correspondant de guerre de SANA a fait noter que les services compétents …