Jaafari : Le soutien apporté par certains pays à « Israël » l’a aidé à commettre des crimes de guerre

New York / L’ambassadeur permanent de la Syrie auprès de l’ONU, Bachar Jaafari, a affirmé que le soutien apporté par certains pays membres permanents du Conseil de sécurité à «Israël» l’avait aidé à commettre des crimes de guerre et de crimes contre l’humanité.

«Le soutien qu’apporte certains pays, dont des pays membres permanents du CS, à « Israël » et l’entrave systématique et préméditée de l’application des dizaines de recommandations portant sur la cessation de l’occupation abominable ont nourri l’arrogance d’« Israël » dans la région», a fait noter Jaafari lors d’une séance tenue aujourd’hui par le Conseil de sécurité sur la situation au Moyen-Orient.

Il a réitéré le droit de la Syrie au Golan syrien occupé, affirmant que ce droit n’est pas un objet de négociation ni de renonciation.

«Notre terre occupée et nos droits usurpés retourneront complètement et les colons israéliens doivent quitter le Golan tôt ou tard », a-t-il martelé.

Jaafari a fait noter qu’Israël avait augmenté sa criminalité en apportant un soutien direct et indirect au réseau terroriste «Daech» et en menant des raids perpétuels sur les territoires syriens pour soutenir les groupes terroristes.

D’autre part, Jaafari s’est étonné des propos de l’ambassadeur de la Grande-Bretagne sur la fierté de son pays quant à la Déclaration de Balfour.

Jaafari a fait noter que l’ONU n’avait pas corrigé les erreurs de la Société des Nations et poursuivi la même ligne envers la Palestine, «c’est pourquoi l’Assemblée générale a adopté la recommandation N°181 de l’an 1947 sur la partition de la Palestine et sur la création de l’entité israélienne », a-t-il précisé.

Il a, enfin, appelé le Conseil de sécurité à assumer sa responsabilité historique, à ajuster le boussole et à prendre des mesures immédiates pour mettre fin à l’occupation israélienne des territoires arabes, dont le Golan syrien occupé.

L.A. A.Chatta  

Check Also

Khamis à la délégation de l’ordre des ingénieurs jordaniens : Nous sommes soucieux de renforcer les relations avec les composantes populaires arabes

Damas / Le président du Conseil des ministres, Imad Khamis, a affirmé que la Syrie est …