Meqdad : La fermeté de la Syrie a mis en échec le plan d’hégémonie à la région et au monde

Damas /  Le vice-ministre des Affaires étrangères et des Expatriés, Fayçal Meqdad, a affirmé que les victoires de l’armée arabe syrienne sur le terrorisme constituent un accomplissement pour ceux qui luttent contre l’hégémonie aux peuples dans le monde.

Lors de sa participation aux travaux de la session organisationnelle centrale de l’Union nationale des étudiants de la Syrie, qui avaient eu lieu sur l’amphithéâtre de l’université de Damas, Meqdad a fait savoir que la fermeté de la Syrie a mis en échec le plan visant à dominer la région par Israël, les Etats-Unis et les pays occidentaux.

Et Meqdad de poursuivre : «Ce qui se passe en Syrie est un complot sioniste tramé par les organisations sionistes et exécuté par les pays occidentaux et leurs agents ».

Meqdad a indiqué que l’armée arabe syrienne avance dans le désert syrien en dépit de la coopération claire entre les Etats-Unis et le réseaux terroriste de « Daech ».

Il a, de même, souligné les attaques consécutives menées par la Coalition de Washington contre les civils syriens et contre les infrastructures, ajoutant que la Coalition avait reconnu qu’elle avait tué 735 citoyens en Syrie sans aucune réaction internationale à  ces massacres.

Meqdad a fait noter que la Syrie considère que la question des Syriens Kurdes comme question intérieure relative à une des composantes du peuple syrien.

Meqdad a affirmé l’unité de la Syrie qui rejette toute forme de partition.

Il a imputé au président du régime turc, Recep Tayyip Erdogan, la responsabilité de l’effusion de sang en Syrie et en Turquie.

En ce qui concerne le référendum qui a eu lieu au nord de l’Irak, Meqdad a assuré que la Syrie se tient aux côtés du peuple irakien.

R.F. /L.A. / A. Chatta

Check Also

Mouvement touristique actif à Lattaquié (Rapport illustré)