Lavrov : Le règlement de la crise en Syrie se fait par le dialogue et sur la base de la résolution N° 2254

Moscou/Le ministre russe des Affaires étrangères, Serguei Lavrov, a réitéré l’appel de son pays au règlement de la crise en Syrie par le dialogue et sur la base de la résolution de l’ONU N° 2245, affirmant que c’est le peuple syrien seul qui décide de l’avenir de son pays.

Dans un point de presse, Lavrov a précisé que la Russie, dès le début des événements en Syrie, avait insisté sur le règlement de la crise par les voies pacifiques à travers le dialogue entre toutes les parties, et appelé la Communauté internationale à venir en aide au peuple syrien pour mettre fin à la crise et empêcher tout appui aux terroristes à l’intérieur de la Syrie.

Lavrov a ajouté que Moscou avait souligné, dans toutes les instances internationales, la nécessité de sauvegarder l’indépendance et l’intégrité territoriale de la Syrie.

Le chef de la diplomatie russe a ajouté que la Russie avait pris la décision d’aider le gouvernement syrien sur sa demande en vue d’éradiquer le terrorisme, soulignant l’importance du rôle iranien dans le règlement de la crise en Syrie.

Lavrov a précisé que les réunions internationales sur la Syrie à Astana constituent un pays important vers le règlement de la crise, appelant toutes les parties efficaces à renoncer à ses convoitises géopolitiques et à contribuer au rétablissement de la stabilité et de la sécurité en Syrie et dans la région du Moyen-Orient.

Lavrov : Importance de la coopération efficace entre les services de renseignement pour la lutte anti-terroriste

En outre, dans un point de presse qu’il a tenu aujourd’hui dans la ville de Krasnodar en marge du forum des services de renseignement et de sécurité russes, Lavrov a affirmé que les derniers entretiens qui avaient eu lieu à Ankara entre les deux présidents de la Russie et de la Turquie avaient des résultats positifs.

« Les groupes armés, qui font partie de l’accord sur la zone de désescalade à Idleb, ont commencé à affronter avec plus d’efficacité le réseau terroriste du « Front Nosra » après la dernière visite effectuée en Turquie par le président russe, Vladimir Poutine », a dit Lavrov.

Concernant l’efficacité des frappes menées par la soi-disant « Coalition internationale » pour la lutte contre le réseau terroriste « Daech » en Syrie, Lavrov a dit : « Nous avons rappelé à plusieurs reprises que les frappes menées par cette Coalition n’étaient pas efficaces avant l’intervention des forces aérospatiales russes, mais après que le gouvernement syrien ait demandé la participation des forces aérospatiales russes à la lutte contre le terrorisme, l’efficacité des frappes de la Coalition internationale s’était un peu élevée».

Razane/R.B.

Check Also

Des unités de l’armée entrent dans la localité de Tal Tamer dans la banlieue nord-est de Hassaké

Hassaké – SANA/ Le correspondant de SANA à Hassaké a fait noter qu’au milieu d’un …