La Syrie réitère sa demande de dissoudre la “Coalition internationale” illégale

Damas/Le ministère des Affaires étrangères et des Expatrié a affirmé que la poursuite des crimes commis par la “Coalition internationale” illégale, conduite par les Etats-Unis contre les civils syriens d’une façon systématique, constitue une violation flagrante du droit international.

Dans deux messages adressés au Secrétaire général des Nations unies et au président du Conseil de sécurité, le ministère a réclamé la dissolution immédiate de cette “Coalition” créée sans la demande du gouvernement syrien et hors du cadre de l’ONU.

Le ministère a précisé que la prise pour ciblage des quartiers et des maisons des civils, la destruction de l’hôpital national de Raqqa et l’usage du phosphore blanc prohibé au niveau international par la “Coalition internationale”, conduite par les Etats-Unis, constituent une violation flagrante du droit international.

« La Syrie réitère sa condamnation avec les expressions les plus sévères, des crimes de la Coalition internationale commis contre les civils syriens qui constituent des crimes de guerre et contre l’humanité » a ajouté le ministère dans les deux messages.

Le ministère a enfin appelé le Conseil de sécurité à assumer ses responsabilités de préserver la paix et la sécurité internationales et d’obliger tous les pays à appliquer les résolutions du Conseil de sécurité, surtout celle N° 2253 de l’an 2015 relative à la lutte contre le terrorisme.

 

R.B.

Check Also

Le Conseil des droits de l’homme adopte les résultats de l’Examen périodique universel des droits de l’homme en Syrie… Ala : La Syrie est soucieuse de coopérer avec le mécanisme car il est le plus impartial

Genève-Sana/ Le Conseil des droits de l’homme des Nations unies, dans le cadre de sa …