Le ministère des AE s’en prend à la politique agressive d’Erdogan qui se contredit avec la légalité internationale

Damas/ Le ministère des Affaires étrangères et des Expatriés a affirmé que la politique agressive et les illusions expansionnistes du régime d’Erdogan se contredisent d’une façon flagrante avec la légalité internationale et les résolutions du Conseil de sécurité.

Dans deux messages adressés au Secrétaire général de l’ONU et au président du Conseil de sécurité, le ministère a précisé que la nouvelle agression turque contre les zones d’Izaz, Jebrine et Ekhterine dans la banlieue nord d’Alep intervient dans le cadre du rôle destructif du gouvernement turc en Syrie et fait de la Turquie un partenaire principal dans le terrorisme et les complots tramés contre la Syrie, ce qui menace sérieusement la sécurité et la stabilité régionales et internationales.

« Le gouvernement syrien qui met toujours en garde contre les politiques dangereuses adoptées par le régime turc, appelle la Communauté internationale à se tenir face à ces agissements destructeurs turcs pour les freiner et les condamner », ajoutent les deux messages qui affirment la détermination du peuple et des forces armées à défendre tout pouce du territoire syrien et à affronter par tous les moyens le terrorisme takfiriste soutenu et parrainé par le régime turc.

Les deux messages affirment enfin que la poursuite du mutisme du Conseil de sécurité à l’égard des pratiques et des politiques turques fera augmenter la frivolité du régime de Recep Tayyip Erdogan dans son défi de la communauté internationale qui aspire à mettre un terme à la crise en Syrie et à rétablir la sécurité et la stabilité dans la région.

R.B.

Check Also

Le président al-Assad reçoit un message du Pape Francis qui exprime son soutien à la réinstauration de la stabilité en Syrie

Damas – SANA / Le président Bachar al-Assad a reçu aujourd’hui un message du Pape Francis, …