Le président al-Assad et sa famille se rendent au chevet des blessés de l’armée arabe syrienne dans la banlieue de Hama

Hama / Le président Bachar al-Assad, son épouse et leurs enfants se sont rendus aujourd’hui au chevet des blessés de l’armée arabe syrienne dans leurs villages dans la banlieue de Hama.

Dans le village de Tell A’far, le président al-Assad et sa famille ont rendu visite au blessé, Mohammad Ahmad Khalil, dans sa maison, lequel avait subi, dans les batailles de la défense de la Syrie, une atteinte qui avait dépassé les 90%, avait été englobé par le programme sanitaire du « Blessé de la Patrie » et a fondé avec le programme un projet productif pour l’élevage des brebis.

Le président al-Assad et sa famille se sont, aussi, rendus au chevet du blessé, Fatter Hassan Mansour, du village de Rab’o dans la banlieue de Hama, pour lui souhaiter les meilleurs vœux et s’enquérir de sa santé.

Le blessé, Mansour, est un des héros de l’armée arabe syrienne. Il a été blessé dans une des batailles nombreuses qu’il avait été menées contre les terroristes et qui s’étaient soldées par sa blessure qui avait aussi dépassé les 90%. Le programme « Blessé de la Patrie » l’a aidé à obtenir un revenu par le biais d’un projet économique.

En outre, le président al-Assad et sa famille ont rendu visite au blessé, Ahmad Mohammad al-Ali, dans le village de Matna dans la banlieue de Hama.

Le blessé al-Ali a rencontré le président al-Assad et sa famille par un moral distingué et une détermination à se poursuivre et à défendre la Syrie jusqu’à la victoire en dépit de son cas sanitaire.

Al-Ali élève, actuellement, via le projet du « Blessé de la Patrie » des bétails. Le programme accorde la priorité actuellement à aux blessés qui souffrent le plus et au fait de leur assurer ce dont ils ont besoin selon leur blessure.

Dans le village de Deir Chmeil, le président al-Assad et sa famille ont rendu visite au blessé, Ayham Mahmoud Dunya, qui n’avait pas fait de sa blessure un obstacle et qui avait continué son traitement jusqu’à son rétablissement.

Le blessé Dunya était incapable de marcher et sa famille n’ont pas prévu qu’il marchera de nouveau. Il a reçu le président al-Assad et sa famille en marchant en toute détermination et force du soldat héro.

Le programme « Blessé de la Patrie » a aidé le blessé Dunya comme il l’avait fait avec les autres blessés en s’attachant à assurer leurs besoins.

Le projet « Blessé de la Patrie », lancé par la Présidence de la République en 2014, a pour objectif d’assurer les besoins des blessés, dont notamment ceux qui avaient subi des blessures qui ne leur permettent pas de retourner à la vie normale, en leur donnant des prothèses et en leur faisant établir un projet productif.

 

A.Chatta

Check Also

Le président al-Assad promulgue une loi portant création de l’établissement public du commerce, du stockage et de la fabrication des céréales

Damas – SANA / Le président Bachar al-Assad a promulgué aujourd’hui la loi N°11 portant …