Miqdad : Nous menons des contacts sur les détails des zones de désescalade

Damas / Le vice-ministre des AE et des Expatriés, Fayçal Miqdad, a affirmé que la Syrie mène des contacts intensifs sur les détails et les mécanismes des zones de désescalade, dont le mémorandum avait été signé lors de la réunion d’Astana 4, soulignant que la Syrie examine toute lettre du mémorandum et n’autorisera point de laisser passer toute chose permettant aux ennemis de la Syrie d’en profiter.

Lors d’un atelier de travail, organisé aujourd’hui par le ministère de l’Information dans le bâtiment de la Radio et de la Télévision, Miqdad a souligné que la Syrie est disposée à prendre part aux prochains rounds à Astana et à Genève le mois prochain partant de la préservation de sa souveraineté et de son unité.

Il a souligné que la prochaine réunion d’Astana, prévue les 4 et 5 juillet prochain, se centrera sur la zones de désescalade.

Appréciant la coopération militaire, politique, médiatique, économique et culturelle entre la Syrie et l’Iran, Miqdad a fait savoir que la prise pour cible par le corps des Gardiens de la révolution iranienne des positions des terroristes de « Daech » à Deir Ezzor avait eu lieu au temps adéquat et adressé un message clair aux commanditaires du terrorisme, notamment les régimes de l’Arabie Saoudite, du Qatar, des Etats-Unis et d’ « Israël ».

Miqdad a affirmé que la Syrie avait rempli tous ses engagements en vertu de la CIAC, « mais les pays occidentaux insistent jusqu’à présent sur l’usage de ce dossier contre la Syrie », a-t-il précisé.

 

A.Chatta

Check Also

Une semaine du film syrien à Bagdad en juin prochain

Bagdad-SANA/ Le directeur général du département irakien du cinéma et du théâtre, Ahmad Hassan Moussa, a …