Meqdad : Personne n’a condamné les crimes de guerre commis par «Daech» contre les habitants du village d’Aqareb al-Safiya

Damas / Le vice-ministre des Affaires étrangères et des Expatriés, président de la Commission nationale du droit international humanitaire, Fayçal Meqdad, a affirmé que personne n’avait condamné les crimes de guerre commis par le réseau terroriste «Daech » contre de l’humanité.

Dans une activité organisée aujourd’hui à Damas, avec la coopération du Comité International de la Croix Rouge « CICR » et de l’organisation du Croissant-Rouge arabe syrien, sur le droit international humanitaire, Meqdad a assuré que les ennemis de la Syrie avaient transgressé le droit international en tuant les femmes et les enfants, en détruisant les infrastructures et en commettant des crimes, notamment le dernier massacre commis par « Daech » contre les habitants du village d’Aqareb al-Safiya dans la banlieue de Hama.

Meqdad a souligné le rôle que le  Croissant-Rouge arabe syrien joue depuis le début de la crise en Syrie pour assurer les impératifs du peuple syrien, faisant savoir que la Syrie coopère avec la mission du CICR.

Dans une déclaration qu’il a donnée à la presse, Meqdad a dit : « A l’ombre des circonstances que la Syrie traverse, nous avons besoin de faire connaissance du droit international humanitaire ».

Pour sa part, la présidente de la mission du CICR en Syrie a souligné l’importance d’augmenter toute forme de coopération entre le CICR et le gouvernement syrien et d’intensifier cette coopération avec le Croissant-Rouge syrien, affirmant que le le CICR  se tient toujours aux côtés des Syriens.

Razane/R.B.

Check Also

Poutine discute au téléphone avec Mirkel et Macron de la situation en Syrie

Moscou – Sana / Le président russe Vladimir Poutine a examiné hier lors des appels …