Lavrov appelle à la formation d’une équipe d’experts pour enquêter sur les mensonges de l’usage des armes chimiques à Khan Cheikhoun

Moscou/ Le ministre russe des AE, Sergueï Lavrov, a appelé à la formation d’une équipe d’experts, dont des experts russes, pour enquêter sur les mensonges de l’usage des armes chimiques à Khan Cheikhoune dans la banlieue d’Idleb.

Dans une conférence de presse qu’il a tenue aujourd’hui à Moscou  avec son homologue bangladais, Lavrov a dit : « Nous nous sommes mis d’accord hier avec le ministre américain, Rex Tillerson, sur l’exécution d’une enquête précise et détaillée en coopération avec les Nations unies sur l’usage de l’arme chimique et nous avons proposé de former une équipe incluant des experts des pays occidentaux, de la Russie et des pays de la région».

Il a indiqué que la proposition  avait été avancée pendant la session extraordinaire du Conseil exécutif de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) tenue à La Haye sur la formation d’une mission d’enquêter sur les mensonges de l’usage des armes chimiques.

Lavrov a fait savoir que les partenaires occidentaux préfèrent prendre de mesures unilatérales au lieu d’exécuter une enquête objective.

D’autre part, Lavrov a indiqué que la Russie et le Bangladesh ont des positions conjointes envers les questions internationales et œuvrent pour unifier les efforts internationaux dans la lutte contre le terrorisme.

Lavrov : La Russie ne soutiendra aucune tentative du CS pour condamner le gouvernement syrien d’avoir utilisé l’arme chimique

Par ailleurs, Lavrov a affirmé que la Russie ne soutiendra aucune tentative destinée à adopter une résolution du Conseil de sécurité, qui condamne le gouvernement syrien pour l’attaque chimique à Khan Cheikhoun dans la banlieue d’Idleb.

Lors d’une réunion tenue d’aujourd’hui à Moscou avec les responsables des représentations du ministère russe des Affaires étrangères aux sujets de la Fédération de Russie, Lavrov a dit : ”La Russie ne soutiendra aucune résolution du Conseil de sécurité à ce sujet, sans une enquête impartiale”.

Par ailleurs, Lavrov a souligné lors de sa rencontre avec son homologue américain, Rex Tillerson, que l’agression menée par les États-Unis contre une base aérienne en Syrie, se contredit avec les efforts de la lutte contre le terrorisme.

Moscou : Les représentants des BRICS ont affirmé leur soutien à  la souveraineté de la Syrie e  un règlement pacifique de la crise

Les participants à la réunion des représentants spécialisés des affaires du Moyen-Orient au Groupe des BRCIS, ont affirmé leur soutien à la souveraineté de la Syrie et à un règlement pacifique de la crise dans ce pays.

Dans un communiqué publié aujourd’hui à Moscou, les participants à la réunion avaient affirmé leur appui aux 3 rounds d’Astana et aux résultats du 5ème round de Genève, ainsi qu’aux efforts déployés pour parvenir à un règlement politique et diplomatique de la crise via les pourparlers et sur la base de la résolution du Conseil de sécurité No 2254.

Ils ont condamné vivement l’usage des armes chimiques par quiconque et dans n’importe quelle circonstance, appelant la communauté internationale à adopter une vision commune dans tout cas de l’usage des armes chimiques.

Peskov : Poutine a examiné avec les membres du Conseil de sécurité de Russie la situation en Syrie

En outre, le porte-parole du président russe, Dmitri Peskov, a affirmé que le président russe, Vladimir Poutine, avait examiné aujourd’hui avec les membres permanents du Conseil de sécurité de Russie la situation en Syrie.

Dans une déclaration qu’il a faite aujourd’hui à Moscou, Peskov a indiqué que les participants à la réunion avaient discuté de la situation en Syrie et des perspectives du développement des relations russo-américaines dans ce contexte.

Bulletin Français

Check Also

Cinq martyrs dans une agression turque contre le village de Qurunfol dans la banlieue de Raqqa

Raqqa-SANA/  Les forces d’occupation turques et leurs mercenaires de terroristes ont mené à nouveau des …