Chaar : La guerre terroriste visant la Syrie ne nous pousse pas à renoncer à la lutte contre les drogues

Damas/ La Commission nationale pour les Affaires des Stupéfiants présidée par le ministre de l’Intérieur, le général Mohammad Chaar, a examiné les efforts déployés par les parties concernées pour limiter la propagation des drogues et pour sensibiliser la société aux impacts négatifs de ce phénomène.

Lors de la réunion de la Commission tenue aujourd’hui, Chaar a fait savoir que la présence des réseaux terroristes dans certaines zones avait assuré le climat propice pour la propagation des drogues, soulignant que ces réseaux terroristes trafiquent ces substances par le biais des corridors et des frontières pour saboter la société syrienne.

Chaar a indiqué que la guerre terroriste ne pousse pas la Syrie à renoncer à la lutte contre les drogues, soulignant, en outre,  les victoires réalisées à Alep.

« La Syrie déploie tout effort susceptible de contribuer à la lutte contre les drogues », a dit Chaar qui a ajouté que la Syrie avait  adhéré aux accords internationaux pour la lutte contre les drogues et œuvre avec les organisations internationales concernées à cette fin.

Chaar a affirmé que la lutte contre les crimes des drogues constitue une responsabilité commune, insistant sur l’importance de la conjugaison des efforts gouvernementaux et civils et de ceux des organisations populaires et des institutions partisanes, vu leur rôle dans la protection des sociétés.

R.F/R.B.

Check Also

L’armée arabe syrienne entre dans trois nouveaux villages dans le nord de Tell Tamer dans la banlieue de Hassaké

Hassaké et Raqqa-SANA / Des unités de l’armée arabe syrienne sont entrées dans trois nouveaux …