Sortie de 3000 des habitants des quartiers est d’Alep

Alep /  Des milliers de civils des quartiers est d’Alep, qui étaient assiégés par les réseaux terroristes, en sont sortis aujourd’hui, via des corridors humanitaires fixés par l’armée arabe syrienne, en collaboration avec le côté russe.

Le correspondant de SANA à Alep a fait savoir que 3000 personnes étaient sorties des quartiers est d’Alep à travers les corridors du rond-point de Marjeh et de celui Salihine et du complexe de l’école industrielle à Bab Naïrab, échappant ainsi des réseaux terroristes qui se positionnent dans la partie sud-est des quartiers de la ville d’Alep.

Le correspondant a précisé que la sortie de civils des quartiers est se poursuit, ajoutant que des unités de l’armée et les services concernés avaient transporté les civils aux centres d’accueil provisoire à Jebrine et leur avaient fourni les besoins essentiels.

Dans le même contexte, le Centre de coordination russe à Hmeymim a souligné dans un communiqué que 7796 civils, dont 3964 enfants, étaient sortis des quartiers est de la ville d’Alep ces dernières 4 heures, ajoutant qu’ils ont été répartis sur les centres d’accueil provisoire.

Le Centre a ajouté que 375 hommes armés avaient déposé leurs armes et étaient sortis vers les quartiers ouest de la ville d’Alep, affirmant que leur situation sera régularisée en vertu du décret d’amnistie.

Le communiqué a fait savoir que depuis le début des opérations de l’armée arabe syrienne pour éradiquer les terroristes de la ville d’Alep, environ 110 civils, dont 44367 enfants, avaient été évacués des quartiers est, alors plus de 7000 personnes avaient regagné leurs maisons sécurisées par l’armée.

Dans un autre contexte, le centre a précisé que des militaires russes du centre international de désamorçage des mines poursuivent leur mission dans la parties est libérée de la ville d’Alep, faisant savoir qu’ils avaient désamorcé les mines de 46 bâtiments, dont 5 écoles, un complexe résidentiel, et une maison de retraite.

Le communiqué souligne que 1225 charges explosives, dont 1182 bombes de fabrication manuelle,  ont été désamorcés.

Le centre a conclu en affirmant que l’armée arabe syrienne avait pu sécuriser 11 quartiers de l’est d’Alep pendant 24 heures et qu’elle contrôle actuellement plus de 98% de la ville, alors que la zone contrôlée par les hommes armés ne dépasse pas les 3 Km².

 

L.A.

 

 

 

Check Also

Le président al-Assad inspecte certaines positions militaires sur les lignes de front à Idleb