Le terroriste Dib : Des terroriste du « Front Chamiya » ont exécuté des dizaines de civils dans les quartiers est d’Alep

Alep/Le terroriste Youssef  Dib a admis que des terroristes ont exécuté des dizaines de civils sur les places publiques et dans les rues des quartiers est d’Alep sous des prétextes fragiles, afin de terroriser et faire pression sur les habitants.

Le terroriste Dib, qui a été arrêté par l’armée arabe syrienne alors qu’il tentait de se fondre dans les civils qui sortaient des quartiers est d’Alep, a déclaré qu’il était le chef du Bureau du Tribunal de  la “Charia” appartenant au réseau terroriste du « Front Chamiya » et qu’un bon nombre de terroristes qui étaient venus au tribunal étaient des étrangers venus de la Turquie, de la Tchétchénie, de la Libye, de l’Egypte et de la Tunisie.

Le terroriste a avoué que la Turquie est la principale source du financement et de l’armement pour les réseaux terroristes qui recevaient d’énormes sommes d’argent en dollars américains et que les armes lourdes utilisées par les terroristes , y compris les chars, les véhicules et les mitraillettes lourdes , étaient utilisés par des militaires du Qatar, de l’Arabie saoudite et de la Turquie.

Dib a indiqué que le « Front Nosra » était le principal réseau dans les quartiers de l’est avec le « Front Chamiya » et le Mouvement de « Nour Eddine al-Zenki », et que la relation entre ces groupes était en désordre.

Il a ensuite avoué que ces réseaux empêchaient les civils d’en sortir par la force des armes.

Dib a déclaré que le «Tribunal de Charia» a condamné à mort 25 civils sous divers prétextes et que les réseaux terroristes ont intentionnellement mené ces exécutions par coups de feu sur des places publiques surpeuplées pour terroriser et intimider les habitants.

Il a poursuivi en disant que les réseaux terroristes l’avaient empêché de quitter les quartiers, mais finalement, lui et sa famille, ont réussi à s’échapper via le quartier de Karm Homad près de Bab al-Nayrab.

 

R.B.

Check Also

Revue de presse

Damas – SANA / Les trois journaux Baath, Thawra et Tichrine, parus ce matin à …