Les terroristes poursuivent leurs crimes dans les quartiers est d’Alep

Alep / Après avoir abattu des dizaines de personnes qui avaient tenté de prendre la fuite des quartiers est de la ville d’Alep, les terroristes de l’ “Armée de Fatah” ont créé un nouveau moyen de terrifier les civils qui avaient fait l’objet pendant les derniers mois à des actes terroristes systématiques à partir de l’exécution, du crucifiement et du meurtre jusqu’au vol de leur argent et à la confiscation de leurs propriétés.

Le nouveau moyen terroriste exécuté par les mercenaires des Saoud, d’Erdogan et de l’ “opposition modérée” de Washington, contre les habitants des quartiers est d’Alep avait été dévoilé par un communiqué publié par le soi-disant “Nouveau Conseil militaire de l’Armée de Fatah” qui fait du chantage aux citoyens et leur impose des montants colossaux pour cesser leur séquestration et ne pas les utiliser comme “boucliers humains”.

Des activistes ont diffusé, pendant les dernières heures, sur les sites des réseaux sociaux une séquence de vidéo montrant des copies du communiqué publié par le réseau terroriste et qui permet aux citoyens âgés de moins de 14 ans et de plus de 55 ans de sortir des quartiers est d’Alep à condition que chaque personne paie un montant de 150,000 L.S.

Le réseau terroriste n’a pas dissimulé ses intensions de ce nouveau crime en admettant que ces montants seront consacrés à l’achat d’armes et de munitions pour les octroyer aux autres terroristes dans le but de commettre davantage de crimes et de massacres contre les Syriens.
A. Chatta

Check Also

Saisie de plus de 400 mille comprimés de Captagon dans la banlieue de Damas

Banlieue de Damas-SANA / Les services compétents ont saisi un camion chargé de grandes quantités …