Source militaire : Les nouvelles véhiculées sur la prise pour cible par l’armée syrienne d’un convoi d’aides humanitaires sont infondées

Damas/ Une source militaire a démenti les nouvelles véhiculées par certains médias partenaires dans l’effusion de sang des Syriens sur la prise pour cible par l’armée arabe syrienne d’un convoi d’aides humanitaires dans la banlieue d’Alep.

Dans une déclaration qu’elle a donnée à SANA, la source a fait savoir que les nouvelles véhiculées par certains médias sur la prise pour cible par l’armée arabe syrienne d’un convoi d’aides humanitaires dans la banlieue d’Alep sont infondées.

Par ailleurs, le ministère russe de la Défense a aussi démenti les informations selon lesquelles des avions de combat syriens et russes auraient porté une frappe aux convois des aides humanitaires à Alep.

Le porte-parole du ministère russe de la Défense, le général Igor Konachenkov, a indiqué que les deux armées de l’air syrienne et russe n’avaient porté aucune  frappe aérienne contre un convoi d’aides humanitaires relevant de l’ONU au sud-ouest d’Alep.

Il a fait savoir que les terroristes du Front Nosra avaient mené hier à 19h00, en appui d’artillerie et de lance-roquettes, une grande attaque en direction du convoi.

Konachenkov a fait noter que le Centre de Coordination russe à Hmeymim, en utilisant des drones sans pilote, avait accompagné le convoi des aides qui s’était déplacé dans des zones où se déploient des groupes armés.

Ultérieurement, le ministère russe de la Défense a diffusé une séquence vidéo démontrant le convoi des aides humanitaires qui faisait l’objet d’une attaque en Syrie et une voiture 4×4, dotée d’un canon de mortier lourd, qui se déplaçait avec le convoi.

“L’étude de cette séquence vidéo au moyen de drones, du déplacement du convoi via les zones contrôlées par les hommes armés, démontre que les terroristes avaient déplacé une voiture 4×4 portant un canon de mortier lourd avec le convoi des aides humanitaires”, a-t-il conclu.

Bulletin français

Check Also

Tarawneh : Le règlement de la crise en Syrie est politique

Amman -SANA /Le président du Parlement jordanien, Atef Tarawneh, a réaffirmé l’importance de parvenir à …