Jaafari : Le 1er et le dernier responsable de la souffrance des Syriens est les gouvernements qui ont prétendu être amis du peuple syrien

New York / Le représentant permanent de la Syrie auprès de l’ONU, Bachar Jaafari, a affirmé que 1er et le dernier responsable de la souffrance des civils en Syrie est les gouvernements qui avaient prétendu être les amis du peuple syrien.

Dans une intervention lors d’une séance tenue par le Conseil de sécurité, Jaafari a indiqué que les deux gouvernements, syrien et russe, n’avaient pas visé le quartier de Qaterji à Alep et qu’il faut trouver le vrai coupable dans d’autre lieu.

Il a fait savoir que la Coalition, qui se dénomme “Coalition internationale”, n’avait pas pris l’admission du gouvernement syrien pour utiliser les espaces aériens syriens, assurant que ceci constitue une violation flagrante de l’alphabet de l’action au sein de l’ONU.

Jaafari a dit que les mesures coercitives imposées au peuple syrien avaient joué un grand rôle dans la souffrance des Syriens.

Il a fait savoir que les réseaux terroristes, soutenus par la Turquie, le Qatar et l’Arabie Saoudite, avaient fait exploser, après un an et demi de la crise en Syrie, les monuments antiques et avaient démantelé les usines pour les voler vers la Turquie.

“La Syrie condamne la déformation préméditée des rapports internationaux qui camouflent les crimes des réseaux terroristes”, a-t-il fait noter.

Jaafari a, en outre, affirmé que les civils à Alep fuient les terroristes pour recourir à l’Etat qui leur assure le logement et l’assistance humanitaire, et non pas aux zones dominées par les terroristes, précisant que l’Etat syrien assure 75% des aides humanitaires au peuple syrien.

Jaafari s’en est pris aux actes criminels commis par les réseaux terroristes qui tirent quotidiennement des centaines d’obus et de roquettes contre la ville d’Alep, ce qui fait des centaines de martyrs et cause la destruction de infrastructures et des biens publics et privés.

Le délégué de Venezuela a, quant à lui, appelé les Etats-Unis et la Russie à chercher des moyens de compréhension en vue de parvenir à une paix durable en Syrie, soulignant la nécessité de combattre les réseaux terroristes et de s’abstenir de leur fournir la protection.

De son côté, Vitaly Tchourkine, représentant permanent de la Russie auprès de l’ONU, a dit que la Russie continue à octroyer des aides humanitaires aux sinistrés du fait du terrorisme en Syrie, soulignant l’ouverture de 6 corridors humanitaires à Alep en vue d’évacuer les civils et faire parvenir les aides.

Pour sa part, le représentant chinois a appelé à la coordination des efforts pour la lutte contre le terrorisme, affirmant que le règlement politique est la seule issue à la crise en Syrie.
A. Chatta/R.B.

Check Also

Sous le haut patronage du président al-Assad, Khamis inaugure la Commission générale de l’hôpital pour enfants à Tartous

Tartous -SANA / Sous le haut patronage du président Bachar al-Assad, le président du Conseil …