Le Commandement général de l’armée : Les provocations de l’Asayesh à Hassaké ont pris un aspect plus dangereux

Damas / Le Commandement général de l’armée et des forces armées a affirmé que la branche militaire du Parti des Travailleurs du Kurdistan “Asayesh” avait accentué ses actes de provocation dans la ville de Hassaké en attaquant les institutions de l’Etat, en volant le pétrole et le coton, en entravant les examens et en perpétrant des actes d’enlèvement à l’encontre des citoyens.

Dans un communiqué, dont l’Agence SANA a reçu aujourd’hui une copie, le Commandement général de l’armée a souligné que ces actes avaient pris un aspect plus dangereux par le biais de l’encerclement et du bombardement à l’artillerie et aux chars de la ville de Hassaké, ainsi que de la prise pour cible des positions de l’armée arabe syrienne dans la ville, ce qui y a fait des martyrs parmi les militaires et les civils.

Le Commandement a ajouté qu’en dépit de toutes les tentatives de contenir la situation et de rétablir la stabilité dans la ville, l’Asayesh avait continué à commettre leurs crimes pour prendre le contrôle de la ville de Hassaké, soulignant que l’armée arabe syrienne avait riposté en visant les sources de coup de feu et les rassemblements des hommes armés qui sont responsables de ces actes criminels.

“Les attaques répétées contre les citoyens et l’armée arabe syrienne sont menées uniquement par l’Asayesh et aucune composante syrienne n’y a rien à voir”, a dit le Commandement, qui a assuré sa détermination à faire face à de telles attaques et à déployer tout effort en vue d’éviter l’explosion de la situation pour préserver l’unité des territoires de la Syrie et la sécurité de ses citoyens.
A. Chatta

Check Also

Revue de presse

Damas – SANA / Les trois journaux Baath, Thawra et Tichrine, parus ce matin à …