5 martyrs, dont 4 enfants, dans des attaques terroristes aux roquettes contre Alep et la banlieue de Damas

Gouvernorats /4 enfants sont tombés en martyr alors que 7 femmes et personnes âgées ont été blessées dans une attaque terroriste aux roquettes contre le village de Berket al-Dam dans la banlieue sud-ouest de Damas, et ce, dans une nouvelle violation de l’accord sur la cessation des hostilités.

Une source médicale de l’hôpital du martyr Mamdouh Abaza à Quneitra a dit au correspondant de SANA que l’hôpital avait reçu 4 enfants martyrs et 7 femmes et personnes âgées blessées du fait de cette attaque.

De même et dans une nouvelle violation de l’accord sur l’arrêt des combats par les groupes terroristes, une personne est tombée en martyr, alors que 13 autres ont été blessées dans des attaques terroristes aux roquettes contre la ville d’Alep.

Une source du gouvernorat d’Alep a affirmé à SANA que des terroristes avaient pris pour cible le quartier de Sabil à un certain nombre de roquettes, dont la majorité étaient tombées sur la périphérie de la mosquée de « Rahmane » simultanément avec la sortie des fidèles de la prière de vendredi.

La source a fait noter que l’attaque avait fait un martyr et 6 blessés et causé des dégâts matériels dans les propriétés et les magasins des citoyens.

En outre, des sources civiles ont indiqué dans des appels téléphoniques avec le correspondant de SANA que les groupes terroristes avaient tiré des roquettes sur le quartier de Cheikh Maqsoud, soulignant que l’attaque avait fait 7 blessés, dont une femme, et causé des dégâts matériels dans les maisons des habitants.

Dans la banlieue sud-ouest de Soueidaa, une source du commandement de la police a fait noter au correspondant de SANA que les terroristes qui se positionnent dans la banlieue est de Daraa avaient tiré des obus de mortier sur le village de Barad et blessé 8 personnes, dont une femme.

La source a ajouté que les groupes terroristes avaient lancé 4 obus de mortier sur le village de Mjeimar et sur Tell Kelma dans la banlieue sud-ouest de Soueidaa, indiquant que cette attaque n’avait pas fait de victimes parmi les citoyens.

Des dégâts matériels dans l’explosion d’une charge dans la banlieue de Hassaké

Une charge explosive, plantée par des personnes non identifiées dans la localité de Jawadiya au nord de Hassaké, a explosé et causé des dégâts matériels dans un véhicule.

Des sources civiles dans la localité ont indiqué à SANA que ces personnes avaient planté la charge sur la route menant à la ville de Rmeilane.

Les sources ont ajouté que l’explosion de la charge n’avait pas fait de victimes parmi les civils.

R.F. / R.B. / A. Chatta

Check Also

La Coalition de Washington effectue un débarquement aérien dans la banlieue de Deir Ezzor et enlève un certain nombre de civils

Deir Ezzor -SANA/La soi-disant « Coalition de Washington », conduite par les États-Unis, a effectué un débarquement …