Lahham: L’agression israélienne barbare contre les Palestiniens se poursuit depuis plus de 66 ans

Téhéran / Le président de l’Assemblée du peuple, Mohammad Jihad Lahham, a affirmé que l’agression israélienne barbare contre les Palestiniens assiégés dans la bande de Gaza, est la même agression qui se poursuit depuis plus de 66 ans par le biais des arrestations perpétuelles et du blocus injuste imposé à un million et demi des Palestiniens.

Dans son allocution devant la réunion de Troïka des Parlements islamiques, tenue aujourd’hui à Téhéran, Lahham a fait savoir que cette agression se poursuit à l’ombre du mutisme international et d’une réaction arabe et islamique inactive.

Il a souligné la nécessité que les pays islamiques qui s’attachent aux droits de leurs peuples agissent pour soutenir la fermeté du peuple palestinien et ses forces résistantes.

Lahham a appelé les forces de la résistance palestinienne à s’unifier pour enrayer l’agression et empêcher l’occupant de la poursuivre.

Lahham a incité les peuples islamiques, ainsi que tous les peuples libres, à appuyer le peuple palestinien face aux autorités terroristes de l’occupant.

Il a affirmé l’importance que les organisations onusiennes renoncent à leur mutisme quant aux crimes perpétrés par l’occupant israélien et adoptent des mesures pratiques pour exercer des pressions sur Israël en vue de faire face à la guerre d’extermination qu’il déclenche contre la bande de Gaza et de lever le blocus injuste imposé aux Gazaouis.

Il a indiqué que les pays soutenant Israël dans son agression contre le peuple palestinien à Gaza sont les mêmes qui appuient les groupes terroristes en Syrie et en Irak.

“La mise en échec des plans des ennemis réside dans la mobilisation de tous les potentiels de nos pays en vue de lutter contre le terrorisme takfiriste et celui israélien qui menacent l’avenir des peuples dans la région et la paix dans les pays islamiques et du monde”, a-t-il dit.

Lahham a invité tous les peuples islamiques et libres dans le monde à soutenir la Syrie et l’Irak face au terrorisme et à l’idéologie takfiristes qui s’ajoutent au terrorisme israélien et qui représente le bras occidental dans la région.

Et Lahham de conclure : “La Syrie restera toujours le 1er défenseur du peuple palestinien et de sa juste cause en dépit de toutes les circonstances jusqu’à la récupération de ses droits usurpés dans l’établissement de son Etat indépendant avec al-Qods pour capitale et le retour des réfugiés à leurs foyers”.

Lahham et Larijani condamnent le mutisme international devant les crimes commis par Israël à Gaza

Dans le même contexte, Lahham a examiné aujourd’hui à Téhéran avec le président du conseil de la Choura en Iran, Ali Larijani, la coopération et la coordination entre les parlements des pays islamiques face aux défis et aux risques qui visent la nation arabe, en particulier ce qui se passe dans la bande de Gaza.

Au cours de leur rencontre aujourd’hui à Téhéran, avant le début de la réunion de ”la Troïka”, des parlements islamiques, les deux patries ont souligné la nécessité de prendre des décisions importantes au cours de la réunion, pour soutenir le peuple palestinien dans la bande de Gaza qui affronte les pratiques sionistes les plus agressives.

Ils ont condamné le mutisme international devant les crimes commis par l’occupant israélien à l’encontre des innocents désarmés dans la bande de Gaza, appelant les organisations internationales à dénoncer et à arrêter cette agression.

De même, et en présence de l’ambassadeur de Syrie à Téhéran, M. Adnan Mahmoud, les deux parties ont mis en relief le lien entre les groupes terroristes takfiristes et le plan sioniste qui compromet la région, soulignant la nécessité de faire face au terrorisme qui frappe la région.

Lahham a indiqué que la situation en Syrie s’améliore d’une façon remarquable, aux niveaux politique, militaire et sécuritaire.

”Le ciblage de la Syrie et de l’Irak, via les groupes terroristes soutenus par l’Occident et la résistance palestinienne contre le terrorisme israélien, démontrent l’image réelle du plan qui vise la région”, a-t-il affirmé.

Lahham a ajouté que le président Bachar al-Assad avait dessiné dans son discours, après la prestation du serment comme président de la république arabe syrienne, les aspects de la phase prochaine, qui se basent sur la lutte antiterroriste, la réalisation de la réconciliation nationale, le dialogue politique avec les forces de l”’opposition” et la reconstruction de l’infrastructure.

Pour sa part, Larijani a fait l’éloge des accomplissements et des victoires réalisés par le gouvernement syrien sur le terrain, assurant que la Syrie a un rôle clé dans l’axe de la résistance.

Il a, de même, réitéré le soutient de son pays à la Syrie, gouvernement et peuple dans la lute antiterroriste et la phase de la reconstruction.

Larijani a conclu en affirmant la nécessité d’appuyer et d’aider le peuple palestinien et de dévoiler les pratiques de l’entité sioniste et ses crimes contre les innocents désarmés.

A noter que la réunion de “la Troïka”, des parlements des pays islamiques, a eu lieu aujourd’hui à Téhéran, pour examiner la situation dans la bande de Gaza et défendre le peule palestinien.

Larijani : Les crimes commis par l’occupant israélien contre le peuple palestinien sont des crimes de guerre

En outre, Larijani a affirmé que les crimes perpétrés par l’occupant israélien dans son agression contre le peuple palestinien à Gaza sont des crimes de guerre et une transgression flagrante des droits internationaux.

Dans une allocution qu’il a prononcée à l’ouverture de la réunion des Parlements des pays islamiques, Larijani a indiqué que les Etats-Unis et certains pays occidentaux ferment les yeux quant aux crimes israéliens et défendent, en plus, l’entité sioniste injuste, insistant sur l’appui de l’Iran à la résistance et au peuple palestinien face aux crimes sionistes.

De son côté, le président du Conseil national palestinien, Salim Zaanoun, a dit que la bande de Gaza fait l’objet d’un massacre sauvage et barbare sans précédent.

Il a souligné que l’agression contre Gaza n’est pas moins grave que la judaïsation d’al-Qods et la prise d’assaut de la mosquée d’al-Aqsa.

Zaanoun a indiqué que l’occupant œuvre actuellement pour détruire Gaza et tuer sa population, faisant noter que 612 Palestiniens étaient tombés en martyr alors que plus de 3700 autres ont été blessés.

“La résistance palestinienne fait face aux attaques terroristes de l’occupant israélien en lui infligeant de lourdes pertes”, a-t-il assuré.

Pour sa part, le président du Parlement turc, Jamil Chichak, a réclamé à la communauté internationale de condamner Israël pour ses crimes contre le peuple palestinien.

Le chef de la Commission de la sécurité nationale et de la politique extérieure au Conseil iranien de la Choura, Alaeddine Boroujerdi, a fait savoir que l’entité sioniste perpètre une guerre d’extermination à Gaza et recoure aux bombes phosphoriques contre les zones résidentielles.

Il a proclamé l’appui intégral de l’Iran à la résistance du peuple palestinien à l’occupant israélien, dénonçant le soutien qu’apportent les Etats-Unis et leurs alliés aux massacres commis à l’encontre du peuple palestinien.

L’Union des Parlements des pays islamiques appelle au soutien de la résistance face à l’agression israélienne contre Gaza

L’Union des Parlements des pays islamiques a appelé à soutenir la résistance à tous les niveaux face à l’agression israélienne contre la bande de Gaza.

Dans le communiqué final de la réunion tenue aujourd’hui à Téhéran pour examiner la situation en Palestine et l’agression israélienne contre la bande de Gaza, l’Union a réclamé la criminalisation des responsables de l’entité sioniste qui commettent des crimes contre l’humanité à Gaza.

L’Union a estimé que l’agression de l’entité sioniste contre Gaza fait preuve du génocide et du sabotage prémédité des infrastructures, abordant le meurtre des centaines de Palestiniens, dont des enfants et des femmes, et la destruction des milliers de maisons, de lieux de culte, d’écoles et d’hôpitaux.

L’Union a assuré que les crimes israéliens en Palestine occupée, dont l’agression militaire terrestre, maritime et aérienne contre Gaza, constituent une transgression flagrante du droit international et des résolutions des Nations Unies à cet égard.

L’Union a insisté sur l’appui à toute forme de résistance par le peuple palestinien à l’entité sioniste occupante.

Elle a incité tous les peuples et les gouvernements dans le monde islamique à soutenir la fermeté du peuple palestinien.

 

Bulletin français

Check Also

Kadyrov annonce la libération de l’aéroport et de la zone industrielle de Severdonetsk

Moscou-Sana/Le président tchétchène Ramzan Kadyrov a annoncé la libération de l’aéroport et de la zone …