La Syrie demande à ce qui reste de la communauté internationale de mettre fin aux crimes sionistes contre le peuple palestinien et le droit international

Damas-SANA/La Syrie a appelé ce qui reste de la communauté internationale à œuvrer pour mettre fin au crime de génocide commis par l’entité sioniste contre le peuple palestinien et à mettre fin à ses crimes contre le droit international et la Charte des Nations Unies, à la lumière de ses discours et de ceux de ses alliés du Camp occidental sur l’extension de la guerre dans diverses directions.

Le ministère des Affaires étrangères et des Expatriés a déclaré aujourd’hui dans un communiqué, dont SANA a reçu une copie : ” Les autorités d’occupation sionistes ont poursuivi les crimes de génocide qu’elles commettent dans la bande de Gaza en particulier et dans le reste du territoire palestinien, et le nombre de victimes palestiniennes a augmenté depuis le début de l’agression israélienne et de ses crimes contre le peuple palestinien à 37 598 martyrs et 86 032 blessés, et des milliers de martyrs toujours sous les décombres et sur les routes et les ambulances et les équipes de la défense civile ne peuvent pas les atteindre”.

Le ministère des Affaires étrangères a ajouté : « Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale jusqu’à aujourd’hui, l’humanité n’a pas entendu parler de crimes plus horribles que les crimes de l’entité israélienne dans la bande de Gaza et en Cisjordanie, malgré l’implication d’autres pays connus dans le monde occidental de tels massacres, et nous notons la condamnation de la grande majorité de la communauté internationale pour ces crimes » des actes odieux commis par « Israël », mais nous n’avons vu aucun impact de ces positions sur les dirigeants de l’entité sioniste raciste, qui ont fait du génocide leur slogan et leur objectif pour maintenir leur occupation des territoires palestiniens et des autres territoires arabes occupés.

Le ministère des Affaires étrangères a affirmé que les discours continus des sionistes et de leurs alliés du camp occidental sur l’extension de cette guerre dans diverses directions reflètent fidèlement ce contre quoi la Syrie et d’autres pays du monde ont mis en garde depuis 1948 jusqu’à aujourd’hui.

Le ministère des Affaires étrangères a déclaré dans sa déclaration : « Chaque jour qui passe, nous voyons des rivières de sang palestinien couler sur la Terre sainte palestinienne, et nous constatons que l’incapacité internationale à imposer la loi et le respect des droits des Palestiniens au gouvernement fasciste israélien ne fait qu’encourager les dirigeants de l’entité sioniste à poursuivre cette guerre de génocide, et cela signifie l’implication directe de ceux qui fournissent des armes à « Israël », et que ceux qui financent sa guerre contre la Palestine et défendent ses pratiques dans les organisations internationales sont partenaires de ce crime. »

Le ministère des Affaires étrangères a réitéré l’appel de la Syrie à ce qui reste de la communauté internationale d’œuvrer pour mettre fin à ce génocide et de faire face aux crimes de l’armée d’occupation israélienne et de ses dirigeants criminels et de déclarer cette armée criminelle et de tenir son gouvernement et ses dirigeants responsables, en vertu du droit international, des crimes qu’ils ont commis à l’encontre des Palestiniens et de l’humanité.

M.Ch.

Check Also

CESAO : les sanctions unilatérales contre la Syrie ont entravé la fourniture de services humanitaires à sa population

Beyrouth-SANA/ La Commission économique et sociale des Nations Unies pour l’Asie occidentale (CESAO) a affirmé …