Abdollahian à ses homologues : Notre opération militaire contre l’entité sioniste s’inscrit dans le cadre de la légitime défense

Téhéran-SANA/ Le ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amir Abdollahian, a réaffirmé que l’opération militaire menée par l’Iran contre l’entité sioniste s’inscrit dans le cadre de la légitime défense et en riposte au crime commis par l’entité en prenant pour cible le consulat iranien à Damas.

Selon l’agence “IRNA”, Abdollahian a fait noter hier lors d’un entretien téléphonique avec son homologue malaisien, Mohamad Hasan, qu’en attaquant le consulat iranien à Damas, l’entité sioniste cherchait à se débarrasser de sa crise à Gaza d’une manière ou d’une autre.

Abdollahian a exprimé son regret que le Conseil de sécurité n’ait pas publié une simple déclaration condamnant l’entité sioniste à cause de l’opposition des États-Unis, de la Grande-Bretagne et de la France.

Pour sa part, Hasan a condamné l’attaque israélienne contre le consulat iranien, précisant que le ciblage des lieux diplomatiques constitue une violation flagrante du droit international.

Dans un autre appel avec son homologue slovène, Tanja Fajon, Abdollahian a renouvelé sa dénonciation et condamnation ferme de l’acte criminel de l’entité sioniste qui a porté atteinte à la souveraineté nationale iranienne en visant un bâtiment diplomatique iranien à Damas.

De son côté, Fajon a souligné le rôle essentiel que joue l’Iran dans la réduction des tensions dans la région.

De même, dans un entretien téléphonique avec son homologue autrichien, Alexander Schallenberg, Abdollahian a affirmé que l’Iran n’a jamais cherché à accroître les tensions dans la région, et Schallenberg a répondu en soulignant que l’Autriche, en coordination avec l’Union européenne, condamne l’attaque contre le consulat iranien à Damas.

Le chef de la diplomatie iranien a également fait un appel téléphonique avec David Cameron, Secrétaire d’État aux Affaires étrangères de la Grande-Bretagne, au cours duquel, Abdollahian a exprimé son étonnement devant le soutien irresponsable britannique apporté à cette entité pour commettre des massacres contre les civils innocents à Gaza, disant : « Ce qui est surprenant, c’est que six mois après le bombardement du peuple palestinien de Gaza à l’aide de tonnes de bombes, la Grande-Bretagne s’est dite préoccupée par la riposte de la République islamique d’Iran à l’attaque sioniste brutale qui a visé un bâtiment diplomatique ».

 

L.S.

Check Also

Extinction d’un incendie qui s’est déclaré dans une unité de distillation à la raffinerie d’Homs, sans affecter la capacité productive de la raffinerie

Homs – SANA / Les équipes de sapeurs-pompiers spécialisées de la raffinerie d’Homs, en collaboration …