Al-Miqdad devant le Conseil des droits de l’homme : La Syrie rejette l’exploitation par l’Occident des mécanismes des droits de l’homme pour s’ingérer dans les affaires intérieures des pays

Damas-SANA / Le ministre des Affaires étrangères et des Expatriés, Fayçal Al-Miqdad, a affirmé que la Syrie rejette les tentatives collectives de l’Occident d’exploiter les mécanismes des droits de l’homme et d’imposer des résolutions et des mécanismes politisés pour s’ingérer dans les affaires intérieures des pays dans le but de mettre en œuvre ses agendas politiques, soulignant son plein soutien au peuple palestinien soumis au génocide, ce qui constitue une preuve évidente de la nature raciste de l’entité d’occupation israélienne.

Dans un communiqué via la vidéoconférence devant la partie de haut niveau de la 55e session du Conseil des droits de l’homme à Genève, Al-Miqdad a dit aujourd’hui : “La guerre du génocide menée par “Israël”, le pouvoir occupant, contre notre peuple dans la bande de Gaza est une preuve claire sur la nature raciste de l’entité d’occupation”.

Al-Miqdad a insisté sur le droit de la Syrie à reprendre l’ensemble du Golan syrien occupé et son rejet de toutes les mesures d'”Israël” visant à renforcer et consolider son occupation, y compris la poursuite de l’établissement de colonies.

Al-Miqdad a indiqué que dans une incarnation claire de ces politiques, les actes d’agression directe contre la Syrie par l’occupant israélien se poursuivent et avaient été accompagnés au début du mois courant avec l’agression des États-Unis.

Al-Miqdad a fait allusion à l’engagement de la Syrie à protéger ses citoyens contre le terrorisme et contre les violations commises par les groupes terroristes à leur encontre.

H.A./ A.Ch.

Check Also

Al-Hujaimie et Abdelmoula examinent les efforts de l’Irak et de l’ONU pour apporter de l’aide humanitaire au peuple syrien

Damas-SANA/ Le chargé d’Affaires de l’ambassade irakienne à Damas, Yassin Charif al-Hujaimie, a examiné avec …