La Syrie rejette le rapport trompeur de l’OIAC sur l’incident présumé de Douma

Damas-SANA/ La Syrie a affirmé son rejet total du rapport publié hier par la soi-disant « Équipe d’enquête et d’identification » de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques sur l’incident présumé de l’utilisation de chlore à Douma, faisant noter qu’il manque de preuves scientifiques et objectives.

Dans un communiqué, dont une copie est parvenue à SANA, le ministère des Affaires étrangères et des Expatriés a dit : « aucune personne sensée ou compétente ne peut parvenir aux conclusions trompeuses des auteurs de ce rapport qui ont négligé toutes les observations objectives qui ont été soulevées par les États parties, les experts, les universitaires, les reportages documentés des médias et les anciens inspecteurs de l’organisation connus pour leur expérience et leurs connaissances, qui confirment sans aucun doute d’après les aspects scientifiques, juridiques et techniques et les tests effectués par des spécialistes, que l’incident a été totalement fabriqué ».

Le Ministère des affaires étrangères a indiqué que les auteurs du rapport avaient utilisé une expression trompeuse, dans laquelle ils disaient « qu’il y avait des motifs raisonnables de parvenir à ces conclusions »,  Cela indique que l’équipe n’avait pas une conviction ferme des conclusions qui ressortaient du rapport, faisant noter que ce rapport trompeur n’était pas surprenant pour la Syrie, et confirme une fois de plus la justesse de sa position sur les rapports de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques, qui manquent tous de crédibilité.

Le Ministère des affaires étrangères a réitéré la condamnation par la Syrie de l’utilisation d’armes chimiques en tout lieu, à tout moment et en toutes circonstances, appelant tous les États parties à la Convention d’interdiction et les Nations Unies à assumer leurs responsabilités pour préserver l’indépendance, la crédibilité et l’avenir de cette organisation.

Il a souligné ne pas permettre aux États-Unis et à un certain nombre de pays occidentaux de dominer leur travail et leur rôle, de politiser leurs tâches, de les utiliser comme un outil pour atteindre leurs objectifs politiques, et de les exploiter plus tard pour justifier leurs attaques contre la Syrie.

R.Khallouf / M.Ch.

Check Also

Au moins 18 martyrs au 257e jour de l’agression israélienne contre la bande de Gaza

Al-Qods occupé – SANA / L’occupation israélienne a poursuivi son agression terrestre, aérienne et maritime contre …