Dandi : Les réunions du Conseil de sécurité sur la Syrie sont inefficaces sans l’arrêt du soutien au terrorisme, la cessation de la présence militaire illégale et la levée des mesures coercitives

New York-SANA / La Syrie a affirmé que les réunions du Conseil de sécurité tenues pour y débattre la situation étaient inefficaces sans l’arrêt du soutien au terrorisme, la cessation de la présence militaire américaine et turque illégale, la mise d’un terme aux agressions israéliennes et la levée immédiate des mesures coercitives et unilatérales.

Lors d’une séance tenue aujourd’hui par le Conseil de sécurité sur les deux questions politique et humanitaire en Syrie, le vice-ambassadeur permanent de la Syrie auprès de l’ONU, al-Hakam Dandi, a indiqué que les forces du régime turc et leurs mercenaires terroristes avaient déclenché il y a une semaine des attaques contre des régions dans le nord de la Syrie en y coûtant la vie à un certain nombre de civils et de militaires et en y faisant de grands dégâts dans les établissements de services et les infrastructures, dans une transgression des principes du droit international, du droit humanitaire international et de la Charte de l’ONU.

“La Syrie, qui condamne avec les termes les plus sévères les attaques menées par le régime turc et ses mercenaires terroristes, affirme que les prétextes donnés par le régime turc pour les justifier sont bien dévoilés et ne trompent personne, en particulier à l’ombre de sa poursuite de soutenir les réseaux terroristes de “Daech” et du “Front Nosra” jusqu’aujourd’hui”, a-t-il dit.

Dandi a assuré que la Syrie réclame de nouveau de contraindre le régime turc à mettre fin immédiatement à sa présence militaire illégale sur les territoires syriens et de ne pas ignorer la poursuite de la présence illégale des forces américaines sur les territoires syriens, lesquelles soutiennent les milices dans le nord-est de la Syrie.

Le vice-ambassadeur permanent de la Syrie à l’ONU a fait savoir que le mutisme du Conseil de sécurité sur la poursuite de l’occupation du Golan encourage “Israël” à l’escalade de ses agressions contre les territoires syriens.

“Simultanément avec la lutte contre le terrorisme, la Syrie a adopté le volet des réconciliations nationales et a pris plusieurs mesures importantes, dont les décrets d’amnistie, dont le dernier était le décret N°7 promulgué en 2022”, a-t-il dit.

A propos du développement de la situation humanitaire, Dandi a affirmé que la Syrie fait tout effort disponible pour apporter de l’aide à ses citoyens sans discernement et améliorer leurs conditions de vie.

Dandi a assuré que la Syrie dénonce la poursuite par certains pays occidentaux d’envoyer illégalement leurs délégations au nord-est de la Syrie, soulignant que deux délégations française et néerlandaise s’étaient récemment infiltrées en Syrie et que de telles pratiques violent sa souveraineté et transgressent les résolutions du Conseil de sécurité y relatives.

A.Ch.

Check Also

Le Conseil de sécurité russe discute de la lutte contre le terrorisme

Moscou-SANA/ Le Conseil de sécurité russe, en présence du président Vladimir Poutine, a discuté de …