Avec la participation de 12 pays arabes, une session sur les méthodes de mesure et d’évaluation de la détérioration des terres

Banlieue de Damas-SANA /Une session de formation virtuelle de deux jours a commencé aujourd’hui, au siège du Centre Arabe pour l’études des terres Sèches et des Zones arides et « ACSAD », avec la participation de l’Union des ingénieurs agronomes arabes.

Dans une allocution qu’il a prononcée via la vidéoconférence lors de l’ouverture de la session, à laquelle participent 119 stagiaires de 12 pays arabes, le directeur d’ACSAD , Dr Nasreddine al-Obeid, a affirmé l’importance de prendre connaissance des technologies modernes utilisées dans la surveillance de l’état des terres pour intervenir au temps approprié, soulignant la nécessité de coordonner les efforts pour faire face aux problèmes de désertification.

Al-Obaid a également fait un aperçu sur les travaux réussis de l’ACSAD dans de nombreux pays arabes, et qui avaient abouti à des résultats remarquables dans le contexte de la conservation et la protection des pâturages.

Il a mis l’accent sur la nécessité de préserver les terres, de limiter leur dégradation et d’atténuer les effets négatifs des changements climatiques actuels pour réaliser la sécurité alimentaire arabe.

W.H./L.A.

Check Also

Match nul entre la sélection syrienne de football (Juniors) et son homologue de Turkménistan aux éliminatoires de la Coupe d’Asie

Amman-Sana / La sélection syrienne de football (Juniors) a fait match nul 1-1 avec la …