Le coordinateur des activités de l’ONU en Syrie : 94 % des personnes séquestrés au camps d’al-Hol sont des femmes et enfants

Hassaké-SANA/Le coordinateur résident des activités de l’ONU en Syrie, Imran Riza, a annoncé que 94 % des personnes séquestrés dans le camps d’al-Hol, contrôlé par la milice des « FDS », soutenue par l’occupant américain, sont des enfants et des femmes, et souffrent d’une insécurité croissante et que les enfants qui s’y trouvent sont condamnés à mener une vie sans avenir.

Riza a fait savoir, dans une déclaration rapportée par les médias, que les personnes séquestrés dans le camp vivent dans une place très dure et dangereuse, précisant que 106 personnes avaient été tuées, dont la plupart sont des femmes, depuis janvier dernier.

« Dans le camp, 27 mille irakiens, de 18 à 19 mille syriens et environ 12 mille personnes d’autres pays sont séquestrés », a-t-il ajouté.

Riza a souligné que beaucoup de pays qui doivent accepter la répartition de leurs ressortissants refusent de le faire.

« La seule solution est de vider le camp » a-t-il conclu.

 

L.S./ L.A.

 

Check Also

Damas : Les déclarations de l’administration américaine sur l’enlèvement des citoyens américains sont trompeuses et une désinformation délibérée

Damas-SANA/Le ministère des Affaires Etrangères et des Expatriés a expliqué que la semaine dernière, des …