Miqdad et Pedersen abordent les efforts que déploie l’Etat syrien pour consolider la stabilité dans le pays

Damas-SANA/Le ministre des Affaires étrangères et des Expatriés, Fayçal Miqdad, a examiné avec l’émissaire spécial de l’ONU pour la Syrie, Geir Pedersen, des questions d’intérêt commun et les efforts déployés de l’État syrien pour consolider la stabilité, surtout à travers l’élargissement des processus de régularisation qui se déroulent dans plusieurs zones syriennes.

Lors d’une réunion tenue aujourd’hui à Damas, Miqdad a souligné l’importance du décret d’amnistie promulgué dernièrement, précisant que tous les services compétents continuent de travailler sans cesse pour mettre à exécution ledit décret.

Miqdad a fait état de la poursuite de l’occupation turque d’une partie des territoires syriens, mettant en garde contre le danger des récentes déclarations du régime turc sur l’établissement de la soi-disant /zone tampon /dans le nord de la Syrie. Il a, à ce propos, appelé la Communauté internationale à ne pas marchander sur les territoires d’autres pays avec ce régime.

Pour sa part, Pedersen a affirmé que le dernier décret d’amnistie constitue un pas important, ajoutant avoir abordé le sujet de la tenue d’un nouveau round du comité chargé de discuter de la Constitution, le 28 du mois en cours.

R.Khallouf/R.Bittar

Check Also

Protestations contre les violations et les crimes de la milice des « FDS » à Qamichli

Hassaké-SANA/Les habitants de la zone de Rmeilane dans la banlieue de Qamichli ont organisé des …