La Défense russe : Destruction d’une grande cargaison d’armes envoyées par les pays occidentaux à l’armée ukrainienne

Moscou-SANA / Le ministère russe de la Défense a annoncé que ses forces avaient détruit une grande cargaison d’armes, livrées auparavant par des pays occidentaux au régime de Kiev.

Dans un point de presse aujourd’hui, le porte-parole du ministère russe de la Défense, le général Igor Konachenkov a dit que les missiles à haut précision, que lancent les forces aérospatiales russes, avaient détruit des  installations de stockage de carburant consacré aux véhicules blindés des nazis ukrainiens dans la région d’Odessa et avaient visé 3 postes de commandement, 36 positions de forces humaines et d’équipements militaires, 8 dépôts de munitions apparentent aux forces armées ukrainiennes à Nikolaïev et dans les deux républiques populaires de Lougansk et de Donetsk.

Il a précisé que l’aviation tactique et opérationnelle russe avait frappé des postes de commandement, 47 positions des éléments armés et du matériel militaire des forces armées ukrainiennes et un dépôt de munitions.

Et Konachenkov de poursuivre : « A la suite des raides aériens, plus de 270 éléments nazis ont été tués, et 52 unités parmi les équipements militaires ont été détruites », ajoutant qu’un avion de chasse ukrainien de type « Su-25 » a été abattu près du village de Beletskoye dans la République populaire de Donetsk.

« Les systèmes de défense antiaériens russes avaient abattu un autre avion de type « Su-25 » appartenant aux forces aériennes ukrainiennes dans la périphérie de la ville de Kherson, et 14 drones ukrainiens» a-t-il ajouté.

Il a fait savoir que les forces d’artillerie et de missiles russes avaient détruit 77 postes de commandement et 602 positions d’éléments et de matériel militaire ukrainien et 10 dépôts de munitions.

W.H./ R.F.

Check Also

La Russie met en garde le régime de Kiev contre la poursuite du bombardement de sites civils sur son territoire

Moscou-Sana/ Le ministère russe des Affaires étrangères a mis en garde le régime de Kiev …