La Chine : Il faut soutenir les efforts syriens dans la lutte contre le terrorisme

New-York-SANA/La Chine a affirmé que la présence de forces étrangères sur les territoires syriens est illégitime et doit prendre fin, sauf si elle est approuvée par l’État syrien.

Citée par l’agence de presse « Xinhua », le représentant permanent de la Chine auprès des Nations Unies, Zhang Jun a fait savoir, lors d’une séance du CS tenue hier, « Les opérations militaires des forces étrangères à l’intérieur, celles de colonisation dans les territoires occupés au Golan syrien, ainsi que le vol de pétrole syrien au nord-est du pays, tout cela nuit à la souveraineté de la Syrie, et aux intérêts de son peuple et entrave les efforts internationaux en vue d’un règlement politique ».

Zhang a insisté sur la nécessité d’adopter une approche commune par la communauté internationale pour faire face aux problèmes qui menacent la souveraineté, la sécurité et le développement de la Syrie, exprimant, dans ce contexte, le soutien de la Chine au processus politique dirigé par les syriens conformément à la résolution internationale 2254.

« L’action au sujet du Comité de Débat de la Constitution doit être indépendante et sans aucune ingérence extérieure » a-t-il ajouté.

Il a également a exprimé l’appréciation de la Chine pour les efforts déployés par la Syrie dans la lutte contre le terrorisme, disant : « Nous devons respecter la direction de l’Etat syrien dans la lutte contre le terrorisme, et ne pas avoir recours aux doubles standards dans ce dossier. La Chine est prête à renforcer la communication et la coordination avec la Syrie afin d’améliorer ses capacités dans la lutte contre le terrorisme ».

Zhang a, de même, fait savoir que son pays se félicite des efforts en vue de renforcer les relations diplomatiques, économiques et commerciales avec la Syrie.

 

L.S./ L.A.

Check Also

Discussion des moyens de l’activation des relations parlementaires syro-argentines

Damas-SANA/La commission d’amitié syro-argentine à l’Assemblée du peuple, a discuté avec le président de la …