Miqdad examine avec des ministres serbes les moyens de renforcer les relations bilatérales  

Belgrade- SANA /Le ministre des Affaires étrangères et des Expatriés, Fayçal Miqdad, a discuté avec le ministre des AE de la République de Serbie, Nikola Silakovic, des relations bilatérales.

Les deux ministres ont convenu de renforcer les relations entre les deux pays dans les différents domaines politique, économique et commercial.

Miqdad a expliqué la souffrance et les défis auxquels sont confrontés les Syriens à la suite de l’occupation turque et américaine de certaines parties de territoires syriens et le soutien fourni par la Turquie aux réseaux terroristes dans le nord-ouest de la Syrie, ainsi que le soutien des États-Unis aux groupes armés séparatistes dans le nord-est syrien.

A son tour, le ministre serbe a exprimé son appréciation de la participation de la Syrie à la réunion, en sa qualité de l’un des 25 pays qui avaient participé à la conférence fondatrice du mouvement il y a soixante ans.

Le ministre serbe a affirmé la disposition de son pays de renforcer et de développer les relations entre les deux pays, soulignant en même temps la similitude entre eux dans les sanctions imposées à l’ex-Yougoslavie et ce que la Syrie est confrontée aujourd’hui.

De même, Miqdad et le ministre serbe de l’Agriculture, Branislav Nedimovic, ont discuté de la coopération bilatérale dans le domaine agricole et de l’échange d’expériences entre les deux pays amis.

Le ministre Miqdad a également rencontré le ministre d’État serbe des Mines, Zoran Lakisevic, avec qui il a examiné les perspectives de coopération bilatérale dans le domaine de l’échange d’expériences et la possibilité de bénéficier de l’expérience serbe dans le domaine minier.

Dans le même contexte, le ministre Miqdad a passé en revue avec la ministre serbe du commerce, du tourisme et des communications, Tatiana Matic, l’expérience des deux pays dans les domaines du commerce, du tourisme et des communications et la coopération bilatérale dans ce domaine.

Le ministre Miqdad a expliqué en détail aux ministres serbes qu’il avait rencontrés les difficultés et les défis auxquels la Syrie est confrontée en raison de l’imposition de mesures économiques coercitives unilatérales, de la poursuite de l’occupation étrangère de certaines parties du sol national, du vol des récoltes agricoles et des ressources, ainsi que le parrainage continu du terrorisme par les ennemis de la Syrie.

A.Saijary./R.Bittar.

Check Also

Le ministère de la Santé: 95 cas de coronavirus, 115 cas de guérison et 7 décès ont été enregistrés aujourd’hui en Syrie

Damas-SANA / Le ministère de la Santé a indiqué que 95 nouveaux cas de coronavirus, …