Miqdad : La résolution de prolongation de l’accès d’aide humanitaire dans sa formule actuelle constitue un accomplissement

Damas-SANA / Le Ministre des Affaires étrangères et des Expatriés, Fayçal Miqdad, a affirmé que l’adoption de la résolution N°2585 sur la prolongation de l’accès d’aide humanitaire via les frontières dans sa formule actuelle constitue un accomplissement, vu qu’elle inclut tous les côtés que les pays occidentaux rejetaient, et insiste sur l’accès d’aide humanitaire via l’intérieur syrienne, non-pas uniquement via les postes frontaliers.

Dans un point de presse, Miqdad a indiqué que la résolution réitère la position forte de l’ONU croyant en l’unité du territoire et du peuple de la Syrie, ce qui signifie que le régime turc ne sera pas à l’aise, non plus les Etats-Unis qui soutiennent les séparatistes dans le nord de la Syrie, et que les hommes armés et les terroristes avaient été encerclés dans cette résolution qui insiste dans tous ses articles sur la nécessité d’octroyer toute aide disponible à la Syrie, notamment via l’intérieur syrien.

Miqdad a fait savoir que cette résolution signifie que les postes frontaliers extérieurs ne sont plus l’outil principal que l’Occident utilisait pour acheminer de l’aide en Syrie, mais c’est l’intérieur syrien qui est le fondement.

« Les pays occidentaux voulaient rouvrir les trois autres postes frontaliers, mais ils n’avaient eu qu’un demi-poste, qu’est le poste frontalier Bab al-Hawa, et voulaient également prolonger la durée de l’accès d’aide pour un an, mais les amis n’avaient admis que l’accès d’aide pour six mois », a-t-il dit.

Miqdad a précisé qu’avec cette nouvelle résolution, l’Etat syrien saura précisément ce qui entre dans le pays et qu’il sera difficile pour les pays occidentaux de faire passer des armes aux terroristes en tant qu’une partie de l’aide occidentale.

« Les amis russes, chinois et autres au Conseil de sécurité ont réussi à restreindre la liberté de l’accès d’aide occidentale et turque aux hommes armés et aux terroristes », a-t-il fait noter, précisant que ce pas est fondamental pour fermer le poste frontalier Bab al-Hawa, vu que le respect de la souveraineté syrienne provient du respect de ses frontières régionales.

A.Ch.

Check Also

Miqdad affirmé au Ministre égyptien des AE l’importance des relations entre les deux pays

New York-SANA / Le Ministre des Affaires étrangères et des Expatriés, Fayçal Miqdad, a rencontre …