Damas : Les deux Déclarations émises lors des réunions de Rome se contredisent avec les faits

Damas-SANA / Le Ministère des Affaires étrangères et des Expatriés a affirmé que les deux Déclarations émises lors des deux réunions de Rome se contredisent avec les faits et sont pleines de mensonge de la part de leurs auteurs, assurant que la Syrie est la plus qui s’attache aux intérêts du peuple syrien.

Dans un communiqué officiel publié en riposte aux résultats des deux réunions de Rome, le Ministère des Affaires étrangères et des Expatriés a fait noter : « Le Département d’Etat américain après avoir exercé toutes les formes de pressions, d’extorsion et d’hypocrisie pour camoufler son soutien aux terroristes, dont notamment le réseau terroriste « Daech », a tenu, les 28 et 29 juin 2021, dans la capitale italienne, Rome ce qu’il avait dénommé «Réunion ministérielle de la Coalition anti-Daech » et une autre réunion illégale sur ce qu’il avait dénommé « la Crise en Syrie ».

Et le Ministère d’ajouter : « La Syrie déplore l’état des Ministres des Affaires étrangères de certains pays qui avaient été obligés de se présenter et d’admettre les deux Déclarations prêtes et déjà élaborées par les Etats-Unis et leurs alliés sans les lire devant les participants sur la situation au Moyen-Orient d’une manière se contredisant avec les faits, et affirme que celui qui lit les deux Déclarations ne s’y trouve que le mensonge de la part de leurs auteurs ».

Le Ministère a indiqué que la Déclaration relative à la Coalition internationale anti-Daech avait abordé des victoires américaines et occidentales illusoires et inexistantes qui se contredisent avec la réalité des politiques américaines sur le terrain, soulignant que ce sont les Etats-Unis et leurs alliés qui avaient propagé et commandité « Daech », selon les déclarations de Hillary Clinton, ancienne Secrétaire d’Etat.

« Les signataires de cette Déclaration savent bien que ceux qui ont vaincu « Daech » sont l’armée arabe syrienne, les forces russes et les militants pour vaincre le terrorisme dans la région, non-pas cette Coalition dont les attaques visaient les civils innocents et les établissements civils en Syrie et en Irak, dont la destruction de la ville de Raqqa », a-t-il dit, faisant savoir que les Etats-Unis et leurs alliés avaient récemment transporté des éléments du réseau terroriste « Daech » du camp d’al-Hol vers Afghanistan et l’Irak, ce qui démontre une infidélité dans la lutte anti-Daech.

Le Ministère a en outre fait savoir que les allégations sur l’attachement de ces pays et des réseaux régionaux à satisfaire les besoins humanitaires en Syrie avaient été mises à nu par les mesures coercitives et unilatérales imposées par les Etats-Unis et l’Union européenne et qui interdisent l’accès de médicament, de nourriture et de carburant au peuple syrien, et que les Etats-Unis, notamment, volent le pétrole et le blé des Syriens.

Le Ministère a assuré que ce qui démontre l’hypocrisie de certains signataires de cette Déclaration, c’est leurs allégations sur le soutien aux réfugiés syriens en sachant que la République arabe syrienne accueille favorablement le retour de ses citoyens réfugiés et déplacés à leur pays en toute sécurité et dignité.

A.Ch.

Check Also

Le parti communiste syrien observe un sit-in contre l’occupation américaine et turque

Hassaké-SANA / La branche du Parti communiste syrien à Qamichli a observé un sit-in contre …