Les avocats arabes affirment la nécessité de lever l’embargo imposé à la Syrie et son droit à libérer tous ses territoires occupés

Damas – SANA / L’Union des avocats arabes a appelé à la levée de l’embargo injuste imposé au peuple syrien et affirmé le droit de la Syrie à éliminer le terrorisme et les terroristes et à libérer la totalité de ses territoires occupés.

Dans le communiqué final de la 1ère session de son bureau pour l’année 2021, tenue à Damas, l’Union a condamné la prise pour cible par certains pays des territoires syriens et leur soutien aux gangs terroristes, appelant la communauté internationale à exercer des pressions sur les pays occupants et à les obliger à se retirer de la terre syrienne.

Le communiqué a condamné le crime continu commis par le régime turc qui coupe l’eau potable sur 105 million syriens dans le gouvernorat de Hassaké et sur l’Irak, le qualifiant de « crime contre l’humanité ».

Le communiqué affirme le droit de la Syrie à suivre tous les moyens pour éliminer le terrorisme et les terroristes et à récupérer ses territoires occupés, dont le Golan, et salué la fermeté des Golanais face à l’agression israélienne.

Les avocats arabes ont aussi appelé à lever le siège injuste imposé à la Syrie, appelant les pays arabes à refuser l’application de la soi-disant « loi césar ».

Ils ont assuré que la seule voie pour la nation arabe est l’action commune, la complémentarité arabe et le développement des relations interarabes.

Le communiqué affirme que la cause palestinienne est la cause centrale des arabes et que la résistance est le seul moyen de libérer la Palestine, appelant les gouvernements arabes à couper leurs relations avec l’entité sioniste.

Il a, en outre, condamné la dernière agression sioniste contre Gaza.

En ce qui concerne l’Irak, le communiqué a assuré que la stabilité de l’Irak dépend de son éloignement des conflits confessionnels, appelant le peuple irakien à l’unité et au rejet des conflits.

Au sujet du Yémen, les avocats arabes ont affirmé l’unité de ce pays et leur refus de toute intervention militaire dans n’importe quel pays arabe.

L.A.

 

Check Also

Sabbagh : La cessation de l’occupation étrangère et la levée des mesures coercitives visant certains pays sont la condition pour traiter les défis de l’émigration

New York-SANA / L’ambassadeur permanent de la Syrie auprès de l’ONU, Bassam Sabbagh, a affirmé …