Les participants au séminaire de l’Association d’amitié franco-syrienne appelle à la levée de l’embargo injuste imposé à la Syrie

Paris-SANA/Les participants au séminaire de l’Association d’amitié franco-syrienne ont affirmé la nécessité de demander des comptes aux personnes impliquées à la guerre terroriste contre la Syrie, de lever  l’embargo occidental injuste imposé au peuple syrien, et de reconstruire ce qui a été détruit par cette guerre terroriste.

Dans une intervention lors du séminaire tenu sur le site-web « Zoom » sous le titre ’’La Syrie: les paris et les leçons d’une guerre illimitée’’, l’ancien ambassadeur français, écrivain et analyste politique spécialisé en géopolitique et en relations internationales, Michel Rambo, a appelé à reconstruire ce qui a été détruit par le terrorisme en Syrie.

Rambo a réclamé de demander des comptes à ceux qui ont été impliqué dans l’agression contre la Syrie, et les médias qui ont également falsifié les faits devant l’opinion publique.

De son côté, le chercheur-journaliste, et rédacteur en chef du quotidien en ligne Afrique-Asie, Majed Nohmé, a affirmé l’échec de l’embargo injuste imposé par les Etats-Unis et la France à la Syrie.

Il a souligné l’implication des régimes régionaux dans le recrutement des terroristes du monde entier et la fourniture de l’argent et des armes.

Bernard Cornu, expert stratégique en politique internationale, a considéré les sanctions injustes imposées au peuple syrien par l’occident et des États régionaux comme « crime contre l’humanité », soulignant le rôle turc dans le soutien du terrorisme en Syrie.

Il a dénoncé l’occupation turque des terres syriens, appelant à sanctionner les États qui soutiennent le terrorisme.

Le journaliste, Fayçal Jalloull, chercheur et spécialiste dans les affaires arabes, a affirmé que l’objectif de la guerre terroriste contre la Syrie est de l’émietter, et de liquider la cause palestinienne au service de l’entité de l’occupation israélienne.

 

L.S./ L.A.

Check Also

La saison des cactus dans le village de Khirbet al-Sanaseil à Baniyas