Lavrov : L’Occident doit admettre sa responsabilité de la détérioration de la situation humanitaire en Syrie

Moscou-SANA / Le Ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a affirmé que les pays occidentaux sont responsables de la détérioration de la situation humanitaire en Syrie, les appelant à en admettre la responsabilité et à renoncer à l’interprétation unilatérale des questions humanitaires.

Dans une conférence de presse qu’il a tenue aujourd’hui conjointement avec la Secrétaire générale de l’Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE), Helga Schmid, Lavrov a souligné la nécessité de faire participer la Syrie à l’acheminement de l’aide, réaffirmant que la Syrie est disposée à le faire, mais les partenaires à l’ONU et d’autres parties n’avaient pas jusqu’à présent coordonné cette position « claire et légale ».

Lavrov a critiqué la politique des Etats-Unis et de l’Union européenne vis-à-vis des Syriens déplacés, assurant qu’ils œuvrent pour entraver leur retour à leur patrie et les faire rester dans les camps des réfugiés au Liban et en Jordanie.

Lavrov a abordé la soi-disant « Loi César » et les mesures coercitives et unilatérales américaines visant le peuple syrien, faisant savoir que leur objectif est d’entraver d’apporter de l’aide pour la reconstruction des infrastructures en Syrie et de faire retourner la situation humanitaire du peuple syrien comme elle l’était avant la crise.

A.Ch.

Check Also

La saison des cactus dans le village de Khirbet al-Sanaseil à Baniyas