Après une interruption de quatre ans, les agriculteurs de Daraa sèment à nouveau leurs terres

Daraa-SANA/Après une interruption de quatre ans en raison du terrorisme, les agriculteurs de Cheikh Meskin, dans la banlieue de Daraa, ont recommencé à planter leurs terres et à cueillir leurs récoltes, grâce aux facilités accordées par les parties concernées.

Les cultures agricoles varient entre le blé, les tomates, les aubergines, les concombres, les pommes de terre et autres, en plus la viticulture et l’oléiculture.

Yousef al-Ghazzawi, propriétaire d’un champ de légumes, a déclaré à Sana qu’il avait recommencé à cultiver sa terre après la libération de la ville en 2019, alors qu’il n’avait pas pu le faire entre 2014 et 2018 en raison du terrorisme.

Il a noté que son projet de culture de légumes a fourni environ 40 offres d’emploi aux familles de Daraa et à d’autres venant d’autres gouvernorats.

Le directeur adjoint du département de l’agriculture de Daraa, Bassam al-Hachiche, a déclaré que les agriculteurs de Cheikh Meskin avaient déployé beaucoup d’efforts pour cultiver à nouveau leurs terres, et que le ministère de l’Agriculture avait fait tout son possible pour aider les agriculteurs.

Les superficies plantées en légumes cet été dans le gouvernorat s’élèvent à plus de 2664 hectares, dépassant ainsi le plan prévu qui est de 1292 hectares.

 

Raghda Bittar

Check Also

Les services compétents à Daraa déjouent une tentative de contrebande de pièces antiques hors de la Syrie

Daraa-SANA / Les services compétents à Daraa ont déjoué une tentative de contrebande des dizaines …