L’Assemblée mondiale de la Santé adopte une résolution en faveur du Golan syrien et des territoires palestiniens occupés

Genève-SANA/ L’Assemblée mondiale de la Santé a adopté une résolution en faveur du Golan syrien et des territoires palestiniens occupés qui insiste sur la nécessité d’assurer un accès équitable, sûr et non discriminatoire aux vaccins de Coronavirus au peuple du Golan et aux Palestiniens dans les territoires occupés, y compris al-Qods, conformément aux dispositions du droit international.

Quatre-vingt-trois Etats membres de l’organisation ont voté en faveur du projet de résolution intitulé « Les conditions sanitaires dans le Golan syrien et les territoires palestiniens occupés », contre l’opposition de 14 membres.

Lors de sa soixante-quatorzième session tenue à Genève, l’Assemblée a demandé à l’Organisation de la santé de continuer à promouvoir ses partenariats avec d’autres organismes des Nations unies pour renforcer les capacités de la réponse humanitaire et sanitaire dans le Golan syrien occupé et les territoires palestiniens occupés, y compris Jérusalem-Est, en fournissant une assistance et une protection de manière globale et durable pendant la pandémie de Corona et après la fin de la crise épidémique.

Il a également demandé à l’organisation de continuer dans ce cadre à fournir l’assistance technique nécessaire pour répondre aux besoins de santé, y compris les prisonniers et les détenus, et d’appuyer le secteur de la santé palestinien par le biais de programmes de renforcement des capacités pour faire face aux problèmes structurels résultant des longues années d’occupation.

Dans son allocution qu’il a prononcée avant le vote sur le projet de résolution, le représentant permanent de la Syrie auprès des Nations unies et des organisations internationales à Genève, l’ambassadeur Hussam al-Din Ala a indiqué que les pratiques discriminatoires systématiques menées par les autorités d’occupation israéliennes pour tenter de changer l’aspect géographique et démographique et imposer leur occupation illégale par la saisie de terres, le déplacement de leurs propriétaire et la privatisation de leurs ressources de l’eau en faveur de la colonisation, constituent des obstacles devant le droit à la santé des citoyens syriens du Golan et une violation des principes approuvés par la Constitution de l’Organisation mondiale de la santé concernant le droit fondamental des peuples et des individus de jouir de la santé sans discrimination.

L’ambassadeur Ala a condamné les massacres commis par l’occupation israélienne lors de sa récente agression sur la bande de Gaza, qui a entraîné la mort de plus de 250 Palestiniens, dont 66 enfants, et environ 2000 blessés.

L’Ambassadeur Ala a souligné que ces crimes contre les Palestiniens démontrent la tragédie humaine causée par l’occupation israélienne et ses pratiques agressives, et soulignent l’importance d’assurer la protection du peuple palestinien et de mobiliser un soutien international pour le secteur de la santé palestinien.

L’ambassadeur a appelé l’organisation à mettre en œuvre les résolutions de l’Assemblée mondiale de la Santé qui est chargée de présenter des rapports périodiques sur la situation dans les territoires arabes occupés sur la base d’une évaluation et d’un suivi menés par les experts de l’organisation et de fournir une assistance dans le domaine de la santé aux citoyens syriens du Golan occupé.

L’ambassadeur Ala a enfin mis en garde contre les tentatives de l’occupation d’imposer son mandat au Golan syrien occupé en violation de la résolution N° 497 de 1981 du Conseil de sécurité, qui a rejeté la résolution susmentionnée et l’a considérée comme nulle et non avenue

A noter que l’Assemblée mondiale de la Santé est l’organe décisionnel suprême de l’Organisation mondiale de la santé et que la République arabe syrienne participe à la soixante-quatorzième session actuelle avec une délégation conduite par le ministre de la Santé, Dr Hassan Ghabache.

 

R.Bittar

Check Also

Régularisation de la situation de dizaines d’hommes armés et recherchés dans la localité de Bosr al-Harir dans la banlieue de Daraa

Daraa-SANA/ Le processus de la régularisation de la situation des hommes armés et recherchés et …