Jaafari : La tenue de la présidentielle à sa date butoir adresse un message aux ennemis de la Syrie qu’elle ne se soumettra à aucune pression

Damas-SANA / Le Vice-Ministre des Affaires étrangères et des Expatriés, Bachar Jaafari, a indiqué que la présidentielle est une affaire souveraine dans laquelle aucun pays ne peut y intervenir, assurant que sa tenue à sa date butoir adresse un message clair aux ennemis de la Syrie qu’elle ne se soumettra à aucune pression ou extorsion.

Dans une interview qu’il a accordée aujourd’hui à l’Agence de presse iranienne « Tasnim», Jaafari a fait savoir que les tentatives des ennemis de perturber la présidentielle ne peuvent point porter atteinte à la décision syrienne autonome et n’influera pas sur la détermination de son peuple à exercer son droit constitutionnel et son devoir national.

Jaafari a mis l’accent sur le soutien apporté par les amis de la Syrie dans sa guerre contre le terrorisme durant les dix dernières années, « ce terrorisme commandité par des pays hostiles à la Syrie et envoyé de par le monde afin d’exécuter leurs plans et conspirations en vue de porter atteinte aux options nationale de la Syrie et d’affaiblir ses potentiels », a-t-il précisé.

Jaafari a assuré que la Syrie considère la cause palestinienne comme sa cause centrale et de principes, soulignant que l’Intifada palestinienne qui s’était étendue pour englober les territoires occupés en 1948 démontre la force du peuple palestinien et représente un indice sur sa victoire sur l’occupant israélien.

Jaafari a qualifié d’ « anciennes et historiques » les relations syro-iraniennes, soulignant les nouvelles perspectives de coopération politique, économique et culturelle qui peuvent être nouées dans la région pour satisfaire les besoins de ses pays et de ses peuples.

A.Ch.

Check Also

Colloque à Damas à l’occasion de la Journée des Nations unies

Damas-SANA/ La Ligue syrienne des Nations unies a organisé aujourd’hui au centre culturel arabe à …