Le village de Ma’arin Sleib dans la banlieue de Hama accueille le festival de la récolte de la rose damascène

Hama-SANA/Le village de Ma’arin Sleib dans la banlieue ouest du gouvernorat de Hama a accueil aujourd’hui le festival de la récolte de la rose damascène, organisée par le ministère de la Culture /Direction du patrimoine immatériel/ et la Direction de la culture de Hama, en collaboration avec le Trust syrien pour le développement et les habitants du village.

Dans une déclaration aux journalistes, la ministre de la Culture, Loubana Mouchaweh, a affirmé l’importance du patrimoine immatériel dans la vie des peuples, qui peut être investi au niveau national et mondial dans la promotion du tourisme et de l’identité nationale, faisant savoir que la rose damascène est l’une des composantes les plus importantes de ce patrimoine, et notamment après avoir été inscrit sur la liste du patrimoine immatériel de l’UNESCO en 2019, pour prouver le droit de la Syrie en ce produit qui a parcouru le monde.

Mouchaweh a souligné l’importance de continuer à étendre dans sa culture, fabriquer ses produits et la commercialiser, pour atteindre la viabilité économique et contribuer au revenu national.

Le gouverneur de Hama, Mouhammad Tareq Qrechati, a abordé des bénéfices médicaux, nutritionnels et aromatiques du produit de la rose damascène, qui est l’un des artisanats que soutient le gouvernement en collaboration avec le Trust syrien pour le développement.

L.S./ D.Hmaiché

Check Also

La Syrienne Buddour se qualifie pour les Jeux paralympiques de Tokyo

Dubaï-SANA/ L’athlète de la sélection syrienne du Handisport, Noura Buddour, s’est qualifiée pour les Jeux …