Assyouti : L’échéance constitutionnelle présidentielle est une affaire syrienne de souveraineté et personne à l’étranger n’a le droit d’y intervenir.

Le Caire-SANA/Le vice-président du parti égyptien des Droits de l’homme et de la Citoyenneté, Sayed al-Assyouti, a affirmé que l’échéance constitutionnelle présidentielle en Syrie est un droit souverain du peuple syrien qui détermine lui-même l’avenir de son pays.

Assyouti a fait savoir, dans une déclaration au correspondant de SANA au Caire, que la Syrie avait prouvé que son peuple est le seul qui a le dernier mot et que l’échéance constitutionnelle présidentielle est une affaire syrienne souveraine par excellence et personne à l’étranger n’a le droit d’y intervenir.

L.S./ L.A.

Check Also

Le président d’Abkhazie visite Maaloula et Saidnaya dans la banlieue de Damas

Damas-SANA / Le président de la République d’Abkhazie, Aslan Bjania, et la délégation qui l’accompagne …