La fête annuelle à Palmyre

Palmyre-SANA/Le mois d’Avril a une place particulière parmi les anciens Palmyréniens dans leurs concepts religieux et les cérémonies rituelles, étant donnant qu’il est le début de la saison du printemps et le retour de la vie, puisque le plus grand des temples antiques au Moyen-Orient « le temple de Bêl » a été consacré pour faire des fêtes qui commencent le début d’Avril jusqu’à 6.

Dans une déclaration qu’il a donnée au correspondant de SANA, l’archéologue Mohammad Khaled Assaad a affirmé que l’écriture religieuse en langue grecque se trouvant à l’intérieur du temple décrit le 6 avril comme un bon jour, puisque les cérémonies rituelles de la religion commencent à partir du début avril parallèlement avec l’afflux de dizaines de milliers de pèlerins et de fidèles de tout côté vers l’esplanade du temple de Bêl décoré de colonnes, de chapiteaux et de portes dorées.

En ce qui concerne les rituels de ce jour, Assaad a indiqué que tout le monde portent les plus beaux vêtements et parfums, et les femmes mettent les plus beaux bijoux, et les vendeurs se rassemblent partout, alors que des centaines de prêtres se préparaient à porter les bonnets ornés de couronnes de laurier avec des robes blanches de couleurs vives et de pierres précieuses avec dans les mains de l’encens et des cruches d’huile parfumées pour que chacun puisse présenter les sacrifices et les vœux aux dieux.

Selon Assaad, le principal rituel de cette fête est le 6e jour du mois, où les fidèles s’accumulent autour de la structure du temple. Ces rituels religieux sont restés communs et bien connus jusqu’à l’apparition de l’Islam.

 

H.Hammoud / L.A.

Check Also

Le coordinateur des activités de l’ONU en Syrie : 94 % des personnes séquestrés au camps d’al-Hol sont des femmes et enfants

Hassaké-SANA/Le coordinateur résident des activités de l’ONU en Syrie, Imran Riza, a annoncé que 94 …