Sabbagh : Les pays hostiles œuvrent pour porter atteinte à l’unité des territoires de la Syrie

New York-SANA / L’ambassadeur permanent de la Syrie auprès de l’ONU, Bassam Sabbagh, a affirmé que certains pays avaient déclenché il y a dix ans une guerre terroriste contre la Syrie en vue de porter atteinte à ses options nationales et de viser sa souveraineté, son unité et son intégrité territoriale via des agents terroristes, mais l’héroïsme et les sacrifices de l’armée arabe syrienne, ainsi que la fermeté du peuple syrien, avaient mis en échec tous ces plans hostiles.

Lors d’une séance tenue aujourd’hui par le Conseil de sécurité via la vidéoconférence, Sabbagh a fait savoir que certains pays, notamment les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France, avaient mené cette guerre hostile, multiforme et inédite contre la Syrie pour viser son gouvernement légal et déformer l’image de sa direction via des agents terroristes, dans une transgression grave des principes du droit international et des dispositions de la Charte de l’ONU.

Sabbagh a indiqué que ces pays avaient déployé durant les dix dernières années des efforts colossaux pour inciter les Syriens contre eux-mêmes et pour provoquer le chaos en Syrie.

Sabbagh a fait noter que ces pays avaient autorisé durant les dix dernières années les réseaux terroristes à commettre des crimes de meurtre, de déplacement, de changement démographique, d’enrôlement des enfants, de pillage de pétrole, de vol de propriétés culturelles, de mise de feu dans les récoles agricoles et de coupure d’eau pour en priver les habitants.

Sabbagh a fait allusion aux pratiques de turquisation imposées par le régime turc dans les zones qu’il occupe, précisant que ces pays avaient poursuivi leur hypocrisie politique en exprimant leur « vive inquiétude » vis-à-vis de la situation humanitaire en Syrie, au moment-où ils adoptent des mesures coercitives et unilatérales contre la Syrie et œuvrent afin d’y interdire la reconstruction, ce qui avait causé des répercussions catastrophiques sur le citoyen syrien dans les différents domaines.

« Durant dix ans de la guerre terroriste contre la Syrie, les pays mentionnés prétendent leur attachement au respect de la souveraineté, de l’unité et de l’intégrité des territoires de la Syrie et disent que le règlement de la crise est politique et non-pas militaire, alors qu’ils ont exercé les plus odieuses formes de violation de la souveraineté et de l’indépendance de la Syrie par le biais de l’occupation par les forces américaines des régions dans le nord-est et le sud-est de la Syrie, et par les forces turques des régions dans le nord et le nord-ouest de la Syrie, en plus de la poursuite de l’occupation israélienne du Golan syrien occupé et des actes d’agression systématiques contre les territoires syriens.

A.Ch.

Check Also

Des blessés dans les rangs de la milice des « FDS » dans l’explosion d’un engin dans leur véhicule à l’est de Raqqa

Raqqa-SANA/ Un certain nombre d’hommes armés de la milice des « FDS », soutenue par …