Lavrov et Pedersen: Il n’y a pas d’alternatives au règlement politique de la crise en Syrie

Moscou-SANA/ Le ministère russe des Affaires étrangères a souligné que le ministre Sergueï Lavrov, avait examiné avec l’émissaire spécial du secrétaire général de l’ONU pour la Syrie, Geir Pedersen, les développements de la situation en Syrie.

Dans un communiqué publié aujourd’hui, le ministère russe des Affaires étrangères a indiqué que les deux parties avaient affirmé lors de la rencontre qu’il n’y a pas d’alternatives au règlement politique de la crise en Syrie dans le cadre d’un processus que les Syriens eux-mêmes conduisent et exécutent sur la base du respect de la souveraineté et de l’unité des territoires de la Syrie, conformément à la résolution N°2254 du Conseil de sécurité.

Le communiqué fait savoir que les deux parties avaient échangé les points de vue sur la situation humanitaire en Syrie, insistant sur l’importance de mobiliser une aide globale aux Syriens sans discernement, ni politisation, ni préconditions, pour contribuer au retour volontaire et digne des réfugiés et des personnes déplacées à l’intérieur.

La partie russe a apporté son soutien à l’appel du Secrétaire général de l’ONU à atténuer, après la propagation du coronavirus, les mesures coercitives et unilatérales, imposées hors du Conseil de sécurité.

Et le communiqué de conclure : « Nous avons accordé un intérêt particulier à l’action du Comité de débat de la Constitution qui avait tenu sa 5e réunion à la fin du mois de janvier dernier à Genève et nous avons examiné les résultats de la 15e réunion sur la Syrie, dans le cadre du processus d’Astana, laquelle avait été tenue les 16 et 17 du mois de février en cour à Sotchi ».

L.S./ A.Ch.

Check Also

Lougansk … Les forces ukrainiennes subissent de lourdes pertes

Lougansk – Sana/ Le porte-parole des forces de la République populaire de Lougansk, Ivan Filipponenko, …